Mise en page 1

Fort Bavard vous souhaite une Bonne Année 2016

Les Voeux de la Rédaction

Publié le vendredi 1er janvier 2016 par Rédaction de Fort Bavard dans la rubrique Communiqués et dossiers.

        

JPEG - 261.4 ko

Chers internautes,

Nous souhaitons très chaleureusement vous adresser nos Meilleurs Vœux pour cette année 2016 qui s’ouvre tout juste.

Une année de rupture qui aura marqué tristement l’histoire de son empreinte, et qui rebat les cartes d’un monde en perpétuel mouvement.

Après les événements de janvier, puis ceux de novembre 2015, il aurait été facile de perdre ce qui fait l’identité de la France : l’esprit d’indépendance et d’insoumission qui la caractérise.

Au lieu de cela, la solidarité a triomphé face à l’adversité et la bonne humeur et le divertissement n’ont pas abandonné nos contrées, bien au contraire !

Parler de s’amuser, de se divertir et, en ce qui nous concerne, de Fort Boyard pourrait paraître bien mal avisé et pourtant ! Il n’a jamais été aussi important que de le faire, car au final, notre jeu favori est un concentré de France : patrimoine, magie, histoire, sport et solidarité, un cocktail détonnant dont France 2 et les Français ne sauraient se passer. Si la Chine boude encore le jeu au nom du piège des quotas, les Européens ne boudent pas leur plaisir.

La saison 2015 était une saison à haut risque. D’abord parce qu’il s’agissait de la 26e et qu’il fallait donc rester à la hauteur après une saison anniversaire réussie. Ensuite parce que l’émission s’en va désormais tout doucement vers ses 30 ans et que si le Fort est accroché à France 2 comme une moule à son rocher, les directions se suivent et ne se ressemblent pas, des décisions, parfois contradictoires, mettent un terme à des contrats ou les renégocient sévèrement. Avec un budget à l’équilibre, mais toujours restreint France Télévisions doit faire des choix. La nouvelle présidente du groupe, Delphine Ernotte, va inévitablement redessiner les contours du premier groupe audiovisuel français, prendre des décisions et donc trancher. Aucun programme, aucun animateur n’est propriétaire de sa case ou de son siège.

Dans ces conditions Adventure Line Productions se voit dans l’obligation d’innover, de surprendre saison après saison, sans jamais perdre l’âme du jeu. C’est que trouver l’équilibre entre le divertissement et le jeu est un art risqué. La moindre fausse note peut se transformer rapidement en catastrophe, l’histoire du jeu le montre. Pour autant, la production ne lésine pas et ne flanche pas. Elle ose. Son imagination débordant est un atout. En introduisant un groupe de guests l’été dernier, elle a pris des risques. Ces risques ont payé et ouvert l’émission à un plus large public. Qui aurait par exemple un jour imaginé que les Frères Bogdanov occuperaient avec tant de charisme la célèbre vigie du Père Fouras ?

Mais pour durer, l’émission doit se renouveler, quitte à faire grincer les dents des plus puristes des fans. La production sait toutefois agir progressivement et avec sagesse : l’arrivée de comédiens connus du grand public comme Delphine Wespiser ou Willy Rovelli date maintenant de 2012. Ce qui paraissait inconcevable auparavant ne l’est plus aujourd’hui.

La saison 2015 a été sans aucun doute l’une des plus surprenantes depuis 2012 marquée par le retour d’émissions nocturnes. En dosant intelligemment storytelling et jeu, la production a fait mouche. Reste maintenant à tenir sur la durée, car la barre est désormais haute. Les téléspectateurs se sont habitués, depuis 2011, à découvrir un lot très important de nouveautés. Le temps des portes grises et des cellules sans décor est dorénavant révolu. Il faut des couleurs, des mises en scène voire des cinématiques dignes de jeux vidéo. Sans parler du Père Fouras qui a lui seul fait le show secondé par un Olivier Minne qui n’a rien perdu de son enthousiasme et de sa répartie.

La saison 2016 qui se prépare déjà en hauts lieux devrait encore bouleverser quelques codes. Des questions se bousculent d’ores et déjà dans la tête des fans : le principe des guests sera-t-il conservé ? Si oui, verra-t-on de nouveaux personnages pour défier les candidats où certains reviendront-ils ? Un personnage à part entière succédera-t-il au regretté La Boule qui aura marqué l’histoire de l’émission ? L’émission s’ouvrira-t-elle toujours par un droit d’entrer ? Tant de questions dont les réponses auront inévitablement des conséquences sur le destin du jeu. Mais nous pouvons avoir confiance, tout restera sous contrôle tant que la production saura éviter, comme ces dernières années, l’écueil de la répétition et celui des longueurs et proposer des scénarios alternatifs et novateurs, mais pas en rupture avec les bases du jeu.

De notre côté, comme chaque saison depuis 2002, nous serons à vos côtés pour vous faire vivre cette 27e année d’aventures dans le Fort charentais.

Et ce sera d’ailleurs une année particulière pour nous aussi : FortBoyard.net entre cette année dans sa 15e saison d’existence ! Pionnier des sites sur Fort Boyard, il reste votre référence, porté par sa marque « Fort Bavard » qui l’identifie. D’une simple page web HTML publiée pour la première fois en décembre 2001, le site a grandi et s’est professionnalisé, tant dans son design que dans son contenu, tout en ne trahissant jamais ses valeurs : la gratuité, la qualité et la créativité. Et ce dernier mot n’est pas une gageure. Tantôt partenaire d’exposition, aventurier sur place, photographe free lance, créateur de contenu inédit en ligne… Fort Bavard poursuit sa mission sans relâche pour vous permettre de suivre au plus près l’actualité du jeu comme celle du monument. Loin de se tarir, cette mission s’accentue depuis 2011 et constitue un volet important de l’excellente réputation du site, dont les bases, solidement ancrées, n’ont pas varié depuis sa création. Soyez remerciés pour votre fidélité qui continue de nous honorer, et qui couronne nos efforts. Le succès du site et son rayonnement francophone vous doivent beaucoup.

Plus que jamais, nous souhaitons que cette année soit placée pour le site sous le signe de la tradition et de l’originalité. Cette bivalence qui vous plaît tant fait de notre site un espace unique, différent des autres, pour contenter tous les amoureux de ce lieu magique. Et nous aurons cette année encore à cœur de vous proposer un contenu ludique à forte valeur ajoutée. Ne jamais en faire trop, en faire juste ce qu’il faut, pour valoriser le monument, l’émission et ses acteurs sans contrepartie. C’est là notre objectif principal pour cette Nouvelle Année.

Belle Année 2016 et « boyardesque » à tous.

L’équipe de Fort Bavard
www.fortboyard.net

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics