Mise en page 1

[8/10] « Les nuits sur le Fort m’ont offert un spectacle inoubliable ! »

Olivier Minne est l’invité de Fort Bavard pendant les vacances

Publié le samedi 29 octobre 2011 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication, Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Archives hors-saison.

        

Depuis une semaine, Olivier Minne est l’invité exceptionnel de Fort Bavard. Il nous a parlé de son rôle, des anciennes saisons, de ses coanimatrices. Aujourd’hui nous ouvrons avec lui la boîte à souvenirs.

Fort Bavard : Vous connaissez le Fort dans ses moindres recoins, vous avez dormi sur le Fort plusieurs saisons, vous avez rencontré des dizaines de candidats... Quel est votre meilleur souvenir ?

Olivier Minne : Il y en a trop en bientôt dix ans. C’est la question que les journalistes me posent souvent, car il faut bien l’avouer, j’y réponds rarement ! (Sourire.) Il y a des souvenirs seul, quand la nuit je montais sur la terrasse, regarder le ciel étoilé. Entendre les vagues s’écraser mollement sur les rochers qui bordent le Fort tout en observant la Voie lactée allongé sur le haut d’un monument historique perdu en pleine mer… voilà un spectacle que peu de gens peuvent s’enorgueillir d’avoir vécu. Moi qui suis très sensible aux lieux, aux ambiances, aux atmosphères des sites chargés d’histoires et d’Histoire, j’ai toujours été très à l’aise sur le Fort de nuit.

Le lieu n’est pas hostile. Plutôt magique. Et ces moments entre ciel et mer, je ne suis pas prêt de les oublier. Ils sont à moi. Je n’en dirai donc pas davantage.

Fort Bavard : Et le pire ?

Aucun, honnêtement, aucun. Des moments de grande fatigue pendant le tournage, oui, bien sûr, des moments où le corps est à deux doigts de lâcher, oui, certainement. Mais l’aide et le soutien constant de mes amis techniciens sur le Fort a toujours été plus fort que la douleur ou l’abattement.

C’est aussi une grande chance d’être entouré par tant de bienveillance par son équipe technique. Je parle souvent d’eux comme d’une garnison que je suis heureux de retrouver. « Mes hommes » comme je les appelle sont des gars de très grande qualité. Certains sont de fortes têtes, mais tous sont généreux et bons. De quoi devrais-je donc me plaindre ?

Parmi les épreuves, laquelle avez-vous préféré faire ? Et laquelle vous a le plus étonné ?

Elle est ancienne, mais c’est la catapulte bien sûr ! Celle qui m’a le plus étonné reste Excalibur. Car ce n’est pas le tranchant de l’épée qui rompt la corde, mais le poids du glaive associé à la force de frappe du candidat qui a raison du cordage. Et manipuler l’engin de plus de 25 kilogrammes quand on a déjà couru et participé à d’autres épreuves reste pour moi un grand moment de résistance et de force incarnée. Et donc d’admiration pour tous ceux qui s’y collent !

Fort Bavard : Quel est votre endroit préféré dans le Fort ?

Olivier Minne : La terrasse !

Fort Bavard : Si vous étiez un personnage du Fort, lequel seriez-vous ?

Olivier Minne : Celui qui n’existe pas encore !

Merci Olivier Minne et rendez-vous demain, à midi sur Fort Bavard, pour parler des émissions spéciales de Fort Boyard avec les anciens animateurs.

Retrouvez les autres parties de cette interview


Interview réalisée par Aurélien LECACHEUR et Guillaume COMONT. Merci à Olivier Minne d’avoir accepté de se prêter au jeu et de nous avoir accordé un peu de son temps.

Photo : © France Télévisions / Gilles Scarella

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics