Mise en page 1

Avis de la rédaction : émission du 24/06/2006

Equipe spéciale Médaillés des JO de Turin 2006 (enregistrée le 9 juin 2006)

Publié le samedi 24 juin 2006 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Avis de la rédaction (2006-2012).

        

Alors mon avis pour cette première émission de la saison ! Autant dire que pour une première et bien je trouve l’émission très positive même si elle n’a pas été tournée en première.

Donc pour la partie épreuve, j’ai bien cru qu’ils allaient nous avoir toutes les clés sans prisonnier tellement ça allait vite au début. Superbe performance de Vincent dans l’échelle infernale. Rien à dire pour les perches nous pouvions voir que c’était de bons sportifs, très résistants même en hauteur au bout d’un perche. Bon l’énigme du Père-Fouras n’était pas forcément évidente du premier coup. Un peu rageant pour le pont de singe, Florence aurait pu l’avoir celle-ci ! La nouvelle épreuve du Sisyphe est vraiment bien, idem pour celle du barillet que je trouve particulièrement bien trouvée. Je n’ai pas trop aimé celle du planétarium en revanche... Je sentais que Sandra allait finir au cachot, elle n’avait pas l’air de bien connaître le fort et on ne lui a pas bien expliqué l’épreuve, ils auraient dû la faire revenir dix secondes plus tôt. Sandrine aurait pu aussi avoir la clé dans les Balles de coton mais elle a perdu trop de temps a cherché le dernier ballot. Epreuve de la bobine complètement ratée, elle n’est jamais réussi depuis 2003. Rien à dire pour l’Asile et le Tourniquet, de bonnes performances à tout égard. Je l’ai évoqué brièvement mais ce fut assez surprenant de voir l’aventure du « pont de singe » transformée en épreuve pour l’occasion, surprenant mais original et pas mal. Au final deux prisonniers qui auraient pu être évités avec « un peu » plus de rapidité.

Alors pour la partie de la quête du Cristal, pour être franc, j’ai trouvé çà très bien inventé et imaginé mais le rendu est plus que longuet, surtout quand on sait que quoi qu’il arrive tout sera réussi. Malgré tout la « Salle des Empreintes » est superbe et les mécanismes très bien trouvés. Je remarque aussi que les pauvres prisonniers ne sont pas gâtés cette année, il leur faut toucher les serpents à pleine main et rentrer dans une espèce de sac blanc peu rassurant, surtout après des serpents, j’imagine l’angoisse de trouver une bestiole genre araignée dedans même si c’est impossible. En somme le système des mains est bien trouvé et ça donne un beau rendu à l’écran. L’équipe de décoration s’est surpassé, chapeau !

La nouvelle aventure, la « progression-miroir » est sympa mais sans plus, cela étant, je trouve que Sandra était un peu brusque avec son coéquipier qui était quand même tête en bas et devait souffrir. Pourquoi vouloir à tout prix lui faire lâcher les deux mains ? Vincent a réussi son saut de l’ange avec brio. Par la suite, encore un problème de temps, d’autant plus énervant que tous les chiffres avaient été trouvés assez rapidement ! L’aventure du « radeau » n’a posé aucun problème à notre trop. En revanche, Vincent, n’a pas su gérer l’énigme du Père-Fouras pourtant assez simple. L’aventure des skis a été déplorable, on sait qu’elle n’est pas infaisable puisqu’elle a déjà été réussie mais elle reste vraiment difficile et le candidat avait oublié de prendre la corde de soutien de surcroît.

Que dire du Conseil ! On a enfin retrouver un lieu solennel, stricte, assez angoissant et une ambiance pesante et respectueuse des Maîtres et du lieu. De plus, il est très bien organisé cette année, vaste et l’entrée est spectaculaire, le mécanisme de la statue, servant aussi de porte pivotante est vraiment très bien imaginé, ça donne un rendu télévisé vraiment esthétique. Rien de particulier à dire, sauf que Vincent a été rapide comme l’éclair pour le duel des billes, excellente mémoire. Les deux autres duels restent un peu plus liés au hasard et à la chance.

Le final fut plus que stressant mais c’est ce qui fait tout le charme de cette ambiance 2006. Ils ont peiné à trouver le mot code, du coup deux candidats ont été sacrifiés mais bon c’était nécessaire pour une fois. Quant au nouveau système de la grille, je n’ai qu’une hâte, voir ce que ça peut donner avec le schéma de cinq clés parce que 15 cm d’ouverture c’est mince et il faudra que les candidats se précipitent pour sortir à temps, ça me paraît presque impossible sans mise en garde préalable. En tout cas, les images des explications nous ont montré ce qui arrivait si une équipe restait bloquée dans la Salle du Trésor, je trouve la mise en scène (chaudron qui descend et est bloqué par une grille, herse qui bloque l’accès des tigres à la salle... ) excellente. Sans compter l’ambiance de la nuit, ce fut un superbe moment, avec ces belles lumières, franchement très réussi à tous les niveaux. Bon en tout cas, je suis déçu de voir notre Félindra nationale remplacée enfin plutôt de voir qu’une autre personne tient son rôle mais qu’on n’a pas pris la peine de lui trouver un autre nom, Félindra c’est quand même un personnage mythique et la remplacer aurait nécessité un arrangement au niveau du nom (comme pour Thierry Le Portier qui avait pris le nom de « Major » quand il avait remplacé Félindra le temps d’une saison). Au final, ils ont réussi à trouver le mot « Pointe » et à récolter quelques 19 888 €uros ce qui est une belle somme en l’honneur de « Solidarité Défense ». Ils sont dans le niveau au-dessus de la moyenne des sommes depuis 2003.

Je ne peux pas terminer sans évoquer Anne-Gaëlle Riccio. Eh bien je l’ai trouvé très bien, elle a été calme, posée, simple, n’en faisant pas des tonnes, de bons conseils et surtout concentrée sur ce qu’elle faisait sans ricaner à tout bout de champ. Elle a été aussi très encourageante pour l’équipe et même si on la sent moins proche d’Olivier que ne pouvait l’être Sarah, cela n’est vraiment pas plus mal car ce n’est pas là l’important. Elle était très concernée par ce qui se passait et pour une émission de première saison c’est très positif, j’attends cela dit la suite pour me faire un avis plus fondé toutefois. Malgré tout sa réserve et son détachement (elle parle efficacement) est pour Fort Boyard une qualité. Rien à dire pour Olivier, parfait comme depuis son arrivée. On note qu’on voit un peu plus Passe-Muraille, mais comme il est souvent en compagnie de Passe-Partout voire de Passe-Temps (à la fin), il reste moins mis en valeur que quand il était le seul guide de la nuit l’année passée. Pour le nouveau personnage, c’est très bien mais on est quand même loin de ses « vrais » personnages haut en couleurs qu’étaient Jaba, Lumineuse, Le professeur fou ou encore notre chère Bohémienne. Je regrette aussi que La boule ne soit presque plus vu du tout.

En somme une émission passionnante ce soir avec de bons candidats, très motivés pour défendre leur cause et qui avait à cœur de faire de leur mieux. Pour des sportifs ils n’ont pas démérité. Une émission qui vaut bien 17/20.

Je vais m’arrêter là, vous souhaitez un bon dimanche et vous dire à la semaine prochaine avec l’équipe d’Omar et Fred.

Et merci à la Prod et à France 2 pour les phrases plus directs du genre « A la semaine prochaine ! ».


Retrouvez la composition détaillée de cette équipe en cliquant ici

© www.fortboyard.net - Tous droits réservés - Reproduction interdite

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics