Mise en page 1

Avis de la rédaction : émission du 08/07/2006

Equipe de Stéphane Diagana (enregistrée le 15 juin 2006)

Publié le samedi 8 juillet 2006 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Avis de la rédaction (2006-2012).

        

Bilan désastreux pour cette émission, très mauvaise selon moi...

Ca commence bien puisque Stéphane arrive à attraper en un rien de temps la clé de l’ « Echelle Infernale » ce qui est bien, cette année cette cellule semble assez réussie. Cela étant, je ne sais pas pourquoi ils choisissent cette épreuve pour commencer le jeu, elle se trouve dans un endroit étroit et c’est à mon sens un mauvais choix pour familiariser le téléspectateur avec l’équipe, enfin... Les deux épreuves d’après sont ratées bien que Akim n’a pas démérité pour autant. Bon, enfin un passage intéressant, Vanessa parvient à battre la Gymnaste ! Beau parcours, elle fut plus rapide c’est indéniable. Pour l’épreuve du « Barillet », je fais des bonds, ils n’ont rien compris, c’est énervant au possible, ils sortent sans avoir réussi quoi que ce soit, épreuve complètement inutile puisque pas du tout compris ! On aurait pu croire que Stéphane aurait sans difficulté la clé du « Tapis Roulant », mais il n’est pas du tout concentré, en met la moitié à côté et le comble est qu’il sort sans la clé alors qu’il l’effleure avant de sortir !! La « menotte » aura encore fait une prisonnière, dommage, elle semblait avoir assez bien compris le principe cette fois (!). Le résultat des « Baguettes » aurait pu être bon, mais la technique des deux candidats a été trop tardive et une mauvaise manipulation à la fin aura été fatale, les échecs s’enchaînent, on commence à se demander où ça va s’arrêter... Sans surprise, la seconde énigme du Père-Fouras, dix fois plus simple que la première, est trouvée. Alors là on atteint un stade assez incroyable, Stéphanie ne parvient même pas à affronter sa claustrophobie et sort alors qu’il reste plus de la moitié de la clepsydre, je n’ai pas de mot. Ah ! Enfin quelque chose d’intéressant à se mettre sous la dent, Stéphane réalise l’exploit de réussir l’épreuve de la « Bobine » qui n’avait pas été réussie depuis des lustres (avant 2003). Pierre-Arnaud avance comme une tortue sur cette corniche et on n’est pas franchement étonné du résultat... Akim ne démérite pas face à l’Homme-Fort mais le fait est qu’on stagne dangereusement à quatre clés. Alors évidemment, pour sauver le coup, on nous ressort l’épreuve du « Tonneau » et la cinquième clé arrive sans « trop » de difficulté. Au final cinq clés gagnées non sans d’extrêmes difficultés !!

Bon, la Cristal est libéré, les prisonniers parviennent tout de même avec sang-froid à aller au bout de leur parcours et Stéphane est très calme aussi... Il n’aurait plus que manquer qu’une souris s’échappe et ça aurait sûrement compromis tout le parcours, je sais j’exagère un peu, quoique...

Le bilan des aventures est des plus mauvais aussi. Malgré un beau parcours, Vanessa n’avait pas l’air d’avoir conscience que sa progression était chronométrée et l’équipe n’osait trop rien lui dire donc on ne s’étonne pas du résultat. Une des premières fois où l’épreuve de la « Tyrolienne » est ratée. Que doit-on penser de ce qui s’est passé ? Je ne préfère pas avoir d‘avis tant le tableau final est malheureusement « pathétique », cette aventure va devenir dangereuse pour nos personnalités sans doute. Mais pour la prochaine aventure c’est aussi le comble !! Alors que Pierre-Arnaud réussi cette fois à être très rapide dans son entreprise, voilà que Stéphanie n’arrive même pas à faire quelques additions et en plus Anne-Gaëlle lui demande de VERIFIER, mais non, rien n’est fait donc l’indice est perdu bêtement pfff... Stéphane réussi son saut de l’ange, heureusement parce que là j’aurais sans doute éteint la télé et je me serais reposé avant de visionner mon enregistrement !! Rachida ne trouve pas l’indice mais au final ils réussissent à le déduire ensemble. Pour la nouvelle aventure « Rocket-Man » j’ai plus envie de dire que c’est de la chance ce qui est arrivé mais bon, on va dire que c’était bien pour l’équipe cette fois.

Le Conseil résume parfaitement l’intégralité de l’émission. Point mort. Seulement un duel de réussi (et encore, le bras de Pierre-Arnaud n’était pas bien tendu comparé à celui du Maître). Pour les autres, un sérieux manque de concentration, entre nos deux candidates qui ont la tremblote et un Stéphane Diagana qui n’a rien compris au but du jeu, on est forcément dépité et énervé face à un tel spectacle. On aurait envie de dire : rappelez-vous quand même que vous jouez pour une association les gars ! En bref 3 minutes 15 dans la Salle du Trésor, 5 clés et 1 indice. Le bilan (comme déjà dit) est catastrophique pour ne pas dire autre chose.

L’ultime partie du jeu se passe plutôt plus tranquillement, l’équipe échange un indice contre une clé (ça semble judicieux) et trouve le mot code avec des sacrifices mais le trouve quand même et parvient à récolter la très maigre somme de 6996 € (et encore, ils avaient pourtant pas mis grand chose dans le chaudron...) pour « Citestars » qui a dû faire un ouf de soulagement en voyant l’émission de ce soir.

Je ne veux pas enfoncer plus l’équipe de ce soir mais je note un indéniable manque de sérieux et de concentration, aucun des candidats n’était vraiment dans le jeu et je dirais que le résultat final traduit parfaitement les efforts produits pas l’équipe. En somme, je n’ai pas vraiment aimé cette émission. Evidemment, Fort boyard étant ma passion, j’ai pris plaisir à la regarder mais franchement quelle déception ce soir...

Rien de neuf du côté des saynètes, ça fait juste plaisir de voir une scène avec La Boule qui se fond littéralement dans le décor cette année, ce qui est plus que dommage et navrant. Anne-Gaëlle a été à nouveau très bien ce soir mais elle ça a dû être très dur de rester calmer devant un tel spectacle, une vrai débâcle. Sinon, Olivier était assez cynique dans cette émission, il a même félicité les Maîtres, il était plus dur et c’était vraiment bien, on se rapproche du « Maître du Fort », son rôle d’hôte semble s’atténuer et prendre une vraie forme, plus intéressante.

J’attribue donc 08/20 à l’équipe(j’ai bien dit l’équipe) de ce soir, je ne pense pas trop être sévère mais quand on a vu une équipe comme la première, on ne peut que constater laquelle des deux équipes étaient la plus motivée pour son association. Même l’équipe de la semaine dernière semblait plus concernée et plus dans le jeu que celle de cette semaine, et pourtant elle a perdu. Espérons mieux des prochaines émissions, mais il serait de toute façon difficile de faire pire.


Retrouvez la composition détaillée de cette équipe en cliquant ici

© 2006 - www.fortboyard.net - Tous droits réservés - Reproduction interdite

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics