Mise en page 1

Avis de la rédaction : émission du 26/07/2008

Équipe de Valérie Bègue (Miss France 2008) (enregistrée le 11 juin 2008)

Publié le mercredi 30 juillet 2008 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Avis de la rédaction (2006-2012).

        

De gauche à droite et de haut en bas : Michel Cymes, Gage, Faustine Bollaert, Valérie Bègue, Faudel et Jean-Luc Lemoine.


Le moins que l’on puisse dire c’est que pour cette émission, le casting a été particulièrement soigné : Miss France 2008, Faudel, Jean-Luc Lemoine, Faustine... du beau monde bénéficiant d’une notoriété qui en impose.

Mais le casting ne fait pas tout, et si j’ai été emballé au départ en voyant les membres de l’équipe, mon avis général après cette diffusion sera plus nuancé.

Post-générique

Comme chaque semaine, la saynète d’ouverture est excellente. Passe-Partout qui, l’air malicieux, mange une pomme au nez et à la barbe d’un Olivier dépité... C’est fort bien trouvé et ça met nos deux Passes nationaux bien en valeur...

Épreuves

  • Gage est le premier à entrer dans une épreuve. Et c’est sans trop de difficulté qu’il vient à bout du « Ring » infernal, après un coup de poing magistral dans la cible. Et d’une !
  • Jean-Luc Lemoine se tente au « Métier à tisser » et il se débrouille particulièrement bien puisqu’il réalise ses deux allers vers le récipient à graines en un temps record. Il gagne la clé et ressort directement par le côté technique de la cellule, s’épargnant un retour sur les fils du métier à tisser. Malin le Jean-Luc.
  • Valérie monte en vigie pour affronter le Père-Fouras et malheureusement, même si elle a le mot sur le bout de la langue, elle ne parvient pas à le donner avant la fin du sablier. La réponse était « Flocon ».
  • Faustine rentre assez stressée dans la célèbre « Cellule qui rétrécit » et malgré son application, elle panique pas mal et ne parvient pas à ouvrir la serrure du coffre, là encore il ne lui manquait pas grand-chose pourtant.
  • Faudel écope quant à lui de l’épreuve des « Sacs ». Si l’épreuve ne semble pas trop difficile à l’écran, elle doit quand même davantage l’être dans la réalité, car les sacs semblent peser assez lourd. Il rapporte la troisième clé.
  • Le médecin ORL et animateur Michel Cymes et le comique Jean-Luc Lemoine réalise ensemble la nouvelle épreuve 2008 des « Quatre poulies ». Ils sont bien coordonnés et font rapidement coulisser la boule sur la corniche prévue à cet effet, libérant ainsi la clé.
  • Le Chinois M. Chang sacrifie Jean-Luc et c’est Faustine qui a la lourde responsabilité de le libérer. Malheureusement, même si elle est très appliquée et semble proche du résultat final, les dernières gouttes s’écoulent dans la clepsydre et Jean-Luc disparaît... en prison.
  • C’est le retour estival de l’épreuve des « Baguettes » et c’est Faudel et Gage qui s’y collent. On ne peut pas dire que le duo fonctionne bien puisqu’aucun pot ne sera mis dans un panier, même si cela manque d’arriver juste à la fin du temps.
  • Nouvelle énigme, nouveau candidat. Michel Cymes ne répond pas à la colle du Père-Fouras et repart donc bredouille.
  • Valérie Bègue est choisie pour réaliser l’épreuve du « Tourniquet » de par son expérience des palaces d’après Olivier. Malheureusement, cela ne lui aura été d’aucune aide, la belle échoue dans cette épreuve qui frôle les 100 % de réussite dans sa version actuelle. Elle sort lessivée après avoir reçu quelques mauvais coups de la machine infernale.
  • C’est avec beaucoup de plaisir que nous retrouvons l’excellente épreuve du « Tuyau transparent », très peu jouée ces derniers temps dans la version française. Faustine excelle et rapporte la cinquième clé.
  • Pour terminer cette session d’épreuves, Faudel fait face au Magicien dans l’épreuve du « Bonneteau ». Il parvient à trouver les trois petites clés grâce à l’aide de ses camarades à l’extérieur. La partie clé s’achève, l’équipe ayant réussi à en obtenir six sur les sept. Globalement, cette partie a été assez bien réussie.

Le « Code couleur »

Rien à ajouter sur cette partie par rapport à la semaine passée. Cette épreuve intermédiaire est intéressante, hormis le chronomètre qui est toujours aussi fantaisiste. Dommage de laisser croire que l’équipe a gagné encore le coffret à deux secondes de la fin du temps.

Pour en revenir à l’équipe, elle a été particulièrement efficace et rapide pour reconstituer le code. Valérie a également fait du bon travail dans la citerne du Fort.

Aventures

Après les épreuves, l’équipe se lance dans les aventures pour récupérer un maximum d’indices. Et ce samedi, les aventures ont apporté leur lot d’émotions.

  • Énième diffusion de la « Chaise instable », alors qu’aucune autre nouvelle aventure n’a encore été diffusée. Et là, coup de théâtre, Faudel abandonne, tétanisé. Pourtant, en 2000, il avait réalisé le saut à l’élastique dans le Fort...
  • Jean-Luc Lemoine brille chez le Père-Fouras et trouve sans mal le mot « Sonnette ».
  • Séquence émotion, Faustine se fait balancer en hauteur dans l’aventure de la « Cloche » et, malgré sa peur, réussit à attraper la cartouche après plusieurs essais.
  • Michel Cymes a droit à l’aventure animalière du jour, celle de la « Tête chercheuse ». Avançant un peu trop lentement, la cartouche-indice explose lorsqu’il traverse le dernier compartiment contenant les mouches.
  • Enfin nouvelles émotions fortes avec Valérie, qui dépasse sa peur du vide et réussit brillamment l’aventure de la « Toile d’araignée » juste avant que la cartouche-indice n’explose.

Une partie aventure assez bonne, à l’image de la partie clé. L’équipe semble finalement assez constante dans ses performances.

Conseil

Nouvelle session au Conseil ce soir, assez intéressante d’ailleurs avec quelques petits moments bien sympathiques.

  • Le premier duel est pour Jean-Luc Lemoine, il s’agit du « Feu ». Le Maître essaye à ce moment-là de tromper Olivier en continuant le duel malgré que la flamme de sa feuille en papier se soit éteinte. Olivier se rend vite compte de la supercherie et donne logiquement la victoire à Jean-Luc. Le face à face entre Olivier et le Maître était vraiment un bon moment
  • Valérie prend la suite et perd dans le duel des « Paires », à cause d’une erreur qui a permis au Maître d’enchaîner les coups gagnants.
  • Gage frappe sur les clous dans l’épreuve du « Billot », mais il prend trop de risques et le Maître le prend à son propre piège à deux reprises en parvenant à enfoncer les clous jusqu’au bout.
  • Pour terminer, Faudel gagne dans le duel de l’ « Aquarium », car le Maître fait couler le verre. L’équipe aura donc trois minutes trente dans la Salle du Trésor, ce qui est n’est pas mal, mais cela aurait pu être mieux avec plus de concentration.

Salle du Trésor

Le dénouement est proche. L’équipe choisit la stratégie habituelle, elle sacrifie un indice contre une clé pour que la grille de la Salle du Trésor s’ouvre en entier.

Mais les deux indices « Vol » et « Course » seront insuffisants. Deux sacrifices vont donc avoir lieu, ceux de Faudel et Faustine qui offrent à l’équipe les mots « Parachute » et « Char ». C’est le déclic pour l’équipe qui trouve immédiatement le mot « Voile », bien que Valérie ait proposé le mot quelques minutes avant.

Grâce à une bonne organisation dans la Salle du Trésor, la moisson est plutôt bonne puisque l’équipe remporte 13 710 € pour l’association « Les P’tits Loups » qui réalise les rêves d’enfants malades.

Conclusion

L’émission de ce soir a été plutôt bonne. L’équipe était globalement motivée, particulièrement Faustine, Jean-Luc et Faudel. Mais Valérie Bègue n’a pas non plus abandonné et a fait tout son possible pour réussir les défis qui lui étaient proposés.

Toutefois, malgré cela, j’ai trouvé que l’équipe était un peu molle par moment, cela manquait un peu de dynamisme et de réactivité.

Le point positif c’est que nous avons passé un bon moment grâce à Jean-Luc et Faustine qui ont entretenu une bonne ambiance tout au long de l’émission.

Belle saynète également entre Le Chinois et Passe-Muraille cette semaine encore.

Je donne donc 13/20 à cette émission, car les performances de l’équipe ont été cette fois très correctes, et parce qu’il y avait une bonne ambiance et des candidats fort sympathiques. Mais ce n’est pas pour moi la meilleure émission de la saison depuis le 5 juillet.

La semaine prochaine, le comique à l’humour grisant Arnaud Gidoin sera sur le Fort !

Retrouvez la composition détaillée de cette équipe en cliquant ici !

Vous pouvez également vivre ou revivre l’émission en lisant notre résumé détaillé et illustré en cliquant ici !


© 2008 - www.fortboyard.net - Tous droits réservés - Reproduction partielle ou complète interdite

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics