Mise en page 1

Avis de la rédaction : émission du 08/08/2009

Équipe de Julie Taton (enregistrée le 18 juin 2009)

Publié le mercredi 12 août 2009 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Avis de la rédaction (2006-2012).

        

Le casting n’était pas des plus folichons, seule Julie Taton pouvait éveiller la curiosité de quelques fidèles téléspectateurs du « LOTO » de France 2... En revanche, côté sportif, les amateurs auront été servis avec le grand et musclé Grégory Mahé et les judokas Stéphanie Possamaï et Lucie Decosse. Il est temps de revenir sur cet épisode où l’équipe n’aura pas vraiment brillé.

Julie Taton et son équipe n’auront pas décroché la cagnotte, il faut dire que leur tirage n’a pas été des plus exceptionnels...

Préambule : l’épreuve du tube

Ouf ! Cette semaine l’équipe a eu un peu plus de chance que nos anciens animateurs de la semaine passée. L’épreuve du tube est réussie dans les temps, le verre déborde et l’épreuve supplémentaire est par conséquent gagnée.

Cela n’empêche pas l’effet de répétition que produit cette première épreuve...

Épreuves

Julie Taton inaugure la partie épreuves avec le « Mal de mur » où elle échoue, n’étant visiblement pas à la hauteur dans tous les sens du terme. Xavier Bertoni, le jeune champion de freestyle, se lance dans la « Cellule qui rétrécit » sans parvenir à trouver une seule clé... Quant à Stéphanie Possamaï, le Chamois lui échappe complètement chez le Père Fouras. Ça commence fort mal cette histoire, pour une présentatrice du LOTO, on ne peut pas dire que Julie ait beaucoup de chance. Heureusement que Grégory Mahé et Lucie Decosse sont là pour l’aider dans les « Perches ». La première clé est (enfin !) rapportée, non sans peine, autant en profiter. La bonne fortune dure le temps d’une autre épreuve. David Boutron, le gendarme réussit en un quart de tour l’épreuve de la « Bobine ». Et de deux ! Xavier Bertoni est rappelé pour l’épreuve des « Balles de coton » qui cette semaine n’est plus à prisonnier (de plus en plus bizarre ces petits changements entre les équipes d’ailleurs). Grégory Mahé, lui, est encombré par le « Transformateur » et rate l’épreuve de peu, une clé leur échappe. Lucie Decosse donne le change en trouvant le mot Piano chez le Père Fouras. Mais le bonheur est de courte durée, Stéphanie se laisse entraîner inexorablement sur le « Tapis roulant » et David Boutron est fait prisonnier chez M. Tchan, encore une fois de peu, Julie ayant presque reconstitué entièrement le puzzle, mais le souci c’est que M. Ttchan ne connaît pas le mot « presque » ni même la nuance. Xavier se réveille enfin après deux échecs et réussit l’épreuve des « Marches en tube » assez rapidement de surcroît. Cela fait trois clés, seulement trois clés ! Lucie Decosse perd pied dans la « Ventouse », où toute chute est fatale. Vient ensuite la déception cruelle de la soirée, Stéphanie, comme dans le « Tapis roulant », effleure la clé des doigts dans l’ « Échelle infernale », mais ne la décroche pas. Sans ces malchances l’équipe aurait pu facilement atteindre au moins les six clés. Pour terminer, c’est Julie qui se colle à la dernière épreuve, celle du « Billard », mais malheureusement elle dit préférer jouer aux cartes, et ça se voit !

Bilan assez catastrophique puisque l’équipe n’a que quatre clés (alors que cinq sont requises pour ouvrir la grille). L’équipe devra donc sacrifier quelqu’un en fin d’émission. Mais il est temps de libérer les prisonniers.

Salle des défis

Davis Boutron, pour se libérer, est confronté à des rats. Il découvre sans aucune difficulté les différentes séries de chiffres à additionner et grâce aux bons calculs de Julie Taton, le coffre libère les pièces triangulaires.

Lucie Decosse réussit de son côté à retirer toutes les barrettes dans les blattes et les scolopendres, mais Xavier, complètement dépassé par son épreuve de calcul mental, fait perdre le défi.

En outre, Julie est la seule à placer les triangles sur une des couleurs. Elle réussit dans les temps. L’équipe repart donc avec deux coffres sur les trois et devra en choisir un seul, au hasard, en fin d’émission. Parmi les deux, un coffret est un coffret leurre où les boyards sont inaccessibles.

Aventures

Après avoir essuyé revers sur revers lors de la partie épreuves, l’équipe reprend du poil de la bête dans la partie aventures. Ainsi, Grégory Mahé, le rugbyman de l’équipe, assure comme un chef sur le « Pont de singe » et avec le sourire s’il vous plaît.

Lucie Decosse en fait de même dans la « Tête chercheuse ».

Malheureusement, Xavier Bertoni n’a pas la même chance, il est encore dans son histoire de calcul mental et donne le code de l’aventure dans l’ordre croissant ! Terrible erreur, qui coûte un indice à l’équipe, ce qu’elle ne pouvait guère se permettre pourtant !

David, le gendarme du Fort, est de retour, chez le Père Fouras cette fois, mais il se fait coller en ne trouvant pas le mot « Buse », ouf, le Père Fouras a évité un mauvais jeu de mots. ;-)

C’est une nouvelle fois Julie qui clôture (en beauté cette fois) la partie, en nous gratifiant d’un magnifique saut à l’élastique très... bruyant ou plutôt parlant !

Cela fait donc trois cartouches-indices sur cinq de récupérées, une performance correcte, mais perfectible !

Conseil

La fin est proche, mais il est temps pour l’équipe, et auparavant, d’affronter les Maîtres des Ténèbres.

Le premier à y aller est notre ami et étourdi Xavier qui inverse les codes et casse les clés dans les épreuves... Cette fois il a une bonne mémoire et réussit le duel des « Paires », retirant la pénalité de quinze secondes.

Grégory est moins performant en habileté qu’en sport... Il perd le duel des « Dominos » très rapidement.

Stéphanie n’a pas plus de chance avec l’ « Édifice » et Julie perd aussi dans le duel des « Tourillons ». Olivier aurait d’ailleurs pu lui indiquer que les tourillons pouvaient s’empiler...

Au final, 3 minutes sont mises de côté pour la Salle du Trésor.

Salle du Trésor

L’heure décisive est enfin là. Seulement avec quatre clés, Lucie doit rejoindre M. Tchan, elle ne pourra pas participer à la récupération des boyards, l’équipe en a décidé ainsi.

Mais l’heure est également très grave. Les indices passent, mais le mot code n’est pas trouvé : Vin, Ane et Mâle ne suffiront pas à l’équipe qui devra sacrifier David, Xavier et Stéphanie pour enfin valider le mot-code COQ avec les indices Pâtes, Boxe et Chapon.

Julie et Grégory sont les deux seuls à rentrer dans la Salle du Trésor avec 3 minutes au compteur, enfin ce qu’il en reste, c’est-à-dire 30 secondes à tout casser.

Le peu de temps passé dans la Salle du Trésor débouche sur une somme plus ou moins révélatrice du parcours tortueux de l’équipe tout au long du jeu.

En outre, 1 680 € sont récupérés, mais ramenés à 3 000 €, somme minimale assurée par la chaîne et la production.

La déception se fait sentir, mais l’émission aura au moins contribué à faire connaître l’association et c’est déjà beaucoup. Olivier précise qu’ils seront de nouveau les bienvenus pour retenter l’aventure dès qu’ils le souhaiteront.

Conclusion

Cette émission n’a pas été désagréable, mais franchement on était en droit d’espérer mieux de cette équipe composée de cinq sportifs sur les six candidats de l’équipe.

Julie Taton a pour moi été une candidate très agréable, elle a mis de l’ambiance, elle était toujours souriante et volontaire, très concentrée sur ses différentes missions. Cela m’a permis d’apprendre à mieux connaître cette charmante animatrice qui d’ailleurs serait, je pense, excellente en coanimatrice de Fort Boyard si la place venait à être vacante un jour (bien sûr Anne-Gaëlle est excellente, c’est juste un sentiment général). Concernant les autres candidats, je n’ai rien d’autre à ajouter, si ce n’est que Xavier fut bien étourdi et sans doute un peu intimidé par le Fort et ses pièges (et on le serait à moins bien sûr...).

Dommage que Julie n’ait pas suivi son intuition première en validant tout de suite le mot-code COQ, cela aurait évité trois sacrifices en plus de celui de Lucie.

La somme est évidemment décevante, mais pour le coup, l’équipe revenait de très loin, pouvait-elle vraiment espérer mieux ?

L’honneur est toutefois sauf, l’équipe a malgré tout gagné et l’important reste de participer et de mettre un coup de projecteur sur l’association, ce qui aura été réussi ce soir.

Note de l’émission : 11/20

À samedi avec les jeunes comédiens du film LOL.

Retrouvez la composition détaillée de cette équipe en cliquant ici !

Vous pouvez également vivre ou revivre l’émission en lisant notre résumé détaillé et illustré en cliquant ici !


© 2009 - www.fortboyard.net - Tous droits réservés - Reproduction partielle ou complète interdite

© Photo : France 2 / Jean Pimentel

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics