Mise en page 1

Avis de la rédaction : émission du 14/08/2010

De l’absurdité des règles

Publié le mercredi 18 août 2010 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication dans la rubrique Avis de la rédaction 2010.

        

C’est déjà l’avant-dernière émission de Fort Boyard et elle a été sans doute l’une des meilleures depuis le début du jeu. Compétition avec fair-play, bonne ambiance collective, envie de réussir de la part des trois équipes en lice… Tous les ingrédients étaient réunis pour passer une bonne soirée. Mais c’était sans compter sur les fans déstabilisés qui désertent le jeu qui ne dépasse désormais plus la barre des deux millions de téléspectateurs.

On nous avait promis pour cette saison 2010 une émission où l’on ne penserait plus qu’elle soit tournée à la Plaine Saint-Denis dans des studios en papier mâché. Promesse tenue avec cette émission qui nous gratifie d’un certain nombre d’épreuves aquatiques et notamment de l’excellent Radeau. Régis et Céline (Titane) ont ouvert le score et fait gagner leur équipe pour ce premier duel plaisant.

Pas grand-chose à signaler sur cette première partie, hormis la défaite malheureuse de Frédéric dans l’épreuve infernale du Manolier. Malheureusement pour le candidat, sa force et sa détermination n’auront pas suffi pour récupérer la clé et il sera fait prisonnier. Les cuivres marqueront définitivement leur avance au cours du Relai arbalète, duel dont on se demande pourquoi il fait remporter deux clés. Une des nombreuses bizarreries de ces règles du jeu déjà dénoncées par les fans.

C’est déjà le début de la seconde manche, ou plutôt du grand n’importe quoi. Personne n’a compris pourquoi on refusait l’indice à Morgan, au prétexte qu’il a perdu l’équilibre lors de l’épreuve de la Varappe. Et la remarque stupide d’Olivier tentant de justifier les inepties qu’on était sans doute en train de lui souffler dans son oreillette déclamant : « ben oui, si vous n’aviez pas été assuré par la sécurité, vous seriez retombé en bas et auriez dû recommencer ». Non ! S’il n’avait pas été assuré, il serait mort !

Passons également sur les erreurs de montage qui malheureusement pullulent dans cette version du jeu, notamment sur l’aventure de la Toile d’araignée.

Bilan : deux équipes qui se sont bien battues, mais la supériorité des champions (en nombre) sur leurs adversaires ont eu raison de la détermination des cuivres. Vivement la semaine prochaine pour cet ultime (définitif ou de la saison ?) épisode de Fort Boyard made in France. En tout cas si c’est l’ultime définitif dernier numéro à jamais du jeu, c’est une bonne raison pour que tout le monde regarde cette dernière, afin que le score d’audience soit explosé et convainc France 2 de retenter l’aventure l’an prochain. À bon entendeur…


Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics