Mise en page 1

Avis de la rédaction : émission du 13/07/2013

Il y a eu du sport sur le Fort !

Publié le jeudi 15 août 2013 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication dans la rubrique Avis de la rédaction 2013.

        

C’est un Fort Boyard net et sans bavures que nous ont offert les coéquipiers de cette seconde émission de l’été. Sans grands exploits, mais sans ratages non plus. Bref, ingrédients réunis pour recueillir un peu plus de 12 000 € pour l’association de Pascal Olmeta. Ce dernier a d’ailleurs ouvert le jeu sur un échec dans la Laverie, avec son complice également sportif retraité Christophe Dominici. Le duo s’est heureusement rattrapé plus tard dans la Tyrolienne infernale, pour laquelle le duo n’a eu guère de mal à récupérer la sixième clé.

La première clé, elle, a été récupérée par l’humoriste Shirley Souagnon qui s’est fort bien débrouillée dans la cellule interactive en écrasant les araignées au sol. À quelques secondes de la fin du chrono, son agilité lui a permis de l’emporter. Malheureusement pour elle, la chance ne lui a guère souri une seconde fois puisqu’elle s’est faite enfermer dans la bibliothèque, n’ayant pas réussi à reconstituer la colonne de livres. Revival de feu, la Colonne du libraire, cette épreuve, qui a pris un coup de vieux, est apparemment destinée à enfermer automatiquement le candidat.

Leslie, elle, enchaîne les échecs. La lutte dans la boue et le Père Fouras Show lui auront été fatale... Heureusement, elle sauve l’honneur en avalant une bonne cuillérée de fromage "avé les vers, accompagnée par Pascal Olmeta chez Willy Rovelli. Pour Nathalie Simon en revanche, c’est 50-50 : une clé remportée de justesse au Muséum grâce à la ventouse, et une autre perdue dans la balance avec Alain Bernard. Heureusement pour ce dernier, cet échec est oublié grâce à sa performance dans la très délicate Salle des tortures. Sa force lui a permis de remporter une autre clé.

Qaund à Pascal Olmeta et Christophe Dominici, le premier a réussi une seconde fois (la première c’était en 1995) les Cotons-tiges face à l’Homme-fort, et le second n’a pas retrouvé la clé cachée par Passe-Muraille dans le Pied marin. La septième clé leur a échappé bêtement, Christophe ayant trouvé la cachette où se trouvait la clé, un livre, sans penser à l’ouvrir. Heureusement, son adresse permet à l’équipe de remporter la clé grâce au défi de la planche chez la Juge Blanche, et ce seulement au bout du second essai. Moins de chance en revanche pour Shirley Souagnon qui reste en prison. La chance, pour elle, n’a pas tourné.

Les six aventures ont vu trois victoires : Christophe Dominici qui a été très rapide dans l’Entraînement sous-marin, Alain Bernard qui était dans son élément, l’eau, dans la Cage immergée, et Pascal Olmeta a vaincu la Cerce. En revanche, pour Leslie, les pleurnicheries ont continué et elle n’a même pas tenté l’Égout du Fort. Quant à Pascal Olmeta, Gagarine lui aura été fatal, tout comme Nathalie Simon dans la tête chercheuse qui a évolué bien trop lentement.

Encore une fois, le prisonnier bénéficie d’une libération automatique lors du conseil. Cette règle bizarre, instaurée cette année, fait que de fait l’équipe libère son prisonnier et perd 15 secondes de temps. Il vaudrait sans doute mieux que la libération du Conseil soit conditionnée à la réussite du duel, mais il en est ainsi pour cette saison et Shirley Souagnon jouit donc d’un solde positif puisque la cartouche lui permet d’engranger cinq secondes (20-15 de pénalité) de plus. Leslie, elle, s’est enfin réveillé et paraît plus experte en énigme qu’en petites bêtes, puisqu’elle a brillamment réussi l’énigme, du premier coup. Quant à Pascal Olmeta, la force lui a suffi à terrasser le Maître. L’équipe réussit l’exploit de faire un sans faute au Conseil.

La découverte des indices, elle, a été un peu plus laborieuse et les trois indices gagnés n’ont pas suffi à trouver le mot-code. Quatre bras (deux candidats) ont dû se sacrifier pour y arriver. Malgré tout, la rapidité et l’efficacité de l’équipe ont permis de rattraper le temps perdu et de remporter plus de 12 000 € pour l’association défendue : « Un sourire, un espoir pour la vie ». Chapeau bas.

PNG - 303.6 ko

Nous vous donnons rendez-vous pour un nouvel avis mercredi prochain avec l’équipe de Marine Lorphelin plus connue comme étant Miss France 2013 !

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics