Mise en page 1

Belgique francophone

Découvrez ce qui diffère de la célèbre version française

Publié le mercredi 25 juillet 2007 par Ulysse RUBENS dans la rubrique Fort Boyard dans le monde.

        

« Fort Boyard » a été diffusé dans 69 pays en tout, soit en version originale, soit en version Française commentée ou sous-titrée. En 1990, seuls trois pays sont intéressés parmi eux, l’Allemagne, la Suède et les Pays-Bas. Jusqu’à aujourd’hui, seuls deux pays n’ont pas été convaincus, les Etats-unis en 1991 et l’Italie en 1992. En 2005 seule la Grèce signe pour une deuxième saison. En 2006, le Fort revit à nouveau. En effet, la Grèce et la Russie reviennent ainsi que la Belgique et l’Algérie viennent également rajouter leurs drapeaux sur le Fort...Cette année, en 2007, la Grèce et la Belgique rempilent pour une nouvelle saison consécutive, la Turquie, la Serbie et la Bulgarie, ensemble, se lancent dans une compétition...

  • Logo et apparence graphique :Générique 2003-2007. Cependant, les images changent et le logo est dans les tons or, comme se fut pour la France il y a quelques années
  • Globalement : « Fort Boyard » débute en 2006 sur la chaîne « RTL-TVI » sur un format de 52 minutes. En revanche, le jeu dure 45 minutes. La première saison, en 2006, a été en réalité un test pour RTL. 10 émissions ont été tournées. Pour la direction de la chaîne, le test était concluant ; mais pas autant pour l’audience. Il faut dire que placer « Fort Boyard » le mardi soir en Access prime-time n’était pas une très bonne idée. Néanmoins, la chaîne a décidé de rempiler une nouvelle saison sur le fort, en changeant, bien que légèrement, les règles du célèbre jeu.
  • Déroulement du jeu :

>> 1ère saison - 2006 :

Les présentateurs : Jean-Michel Zecca et Sandrine Dans

Le Père-Fouras : « Vicompte Godefroid de Tribouriau » (Jean-Paul Andret)

Les personnages présents dans cette version : Passe Partout (André Bouchet), Passe Temps (Anthony Laborde), Félindra (Kareen Le Portier), La Boule (Yves Marchesseau), L’Homme Fort (Franck Merceron).

Explications : Après une petite introduction par le présentateur, l’équipe arrive accompagnée de Sandrine Dans. L’équipe se compose de 4 anonymes et d’une personnalité. Ils jouent en général pour eux mais ils arrivent qu’ils jouent pour une association. Pendant ce temps, Jean-Michel présente les candidats. Ils arrivent au rond central. Petite présentation et ensuite, place au cri de guerre. La Boule sonne le gong ! C’est parti pour 45 minutes. Ils doivent remporter au minimum 5 clés sur les 9 épreuves jouées. Elles peuvent également s’obtenir en répondant correctement aux énigmes du Vicomte. Si jamais une équipe malheureuse ne remportait pas les 5 clés nécessaires, ils seraient alors contraints d’en échanger contre du temps si précieux dans la Salle du Trésor (15 secondes = 1 clé). En revanche, si l’équipe remporte plus de 5 clés, les clés supplémentaires peuvent être échangées contre des indices auprès du vicomte.
Bien entendu, comme dans chaque version, un candidat non vigilant peut rester prisonnier dans une cellule. La Boule s’en charge donc et l’enferme dans une petite cage se situant sur la passerelle et près du gong. Pour pimenter le tout, et ce à un certain moment dans l’émission, les prisonniers sont gentiment rafraichis par une douche actionnée par les candidats ou par les animateurs.
Une fois les 9 épreuves admises terminées, direction le proscenium, où Jean-Michel les attends. Ils insèrent les clés dans les serrures et La Boule ramènent les prisonniers à l’équipe. Ils sont donc libérés automatiquement. C’est également ce dernier qui échange les clés manquantes. Une fois la suite des évènements expliquée, un équipier est envoyé en vigie. L’énigme posée par le Vicomte peut être résolue par le candidat plus tard dans l’émission ; à condition qu’il ait retenu les 3 définitions, bien sûr ! (C’est également ici que les clés peuvent être échangées contre des indices)Ensuite, 2 aventures se jouent. Ils retournent à la Salle du Trésor. Jean-Michel enclenche la manette. Les tigres rentrent et la porte s’ouvre. Pendant ce temps, les candidats ouvrent les cartouches et peuvent faire des sacrifices. Ils peuvent ensuite tenter un mot-code dans la Salle du Trésor. Je me dispenserais de vous raconter l’étape suivante car vous la connaissez... La règle française, c’est-à-dire, « Si un candidat reste trop longtemps dans la Salle du Trésor, le présentateur fait tomber une herse bloquant la sortie des tigres. Ils perdraient alors tous les Boyards ammassés » est aussi d’application. L’équipe découvrent le gain remporté, les animateurs et l’équipe nous disent aurevoir et le générique est lancé. (Images du fort + présentation de l’équipe de la semaine suivante)

A noter que l’émission est coupée par 2 écrans de publicités : le 1er entre la 5ème et 6ème épreuve et l’autre entre la 1ère et 2ème aventure.

Photos promos :

Le vicomte

Sandrine et Jean-Michel


  • La semaine prochaine vous découvrirez, en avant-première, les règles de la saison belge 2007 !

© 2007 - www.fortboyard.net - Tous droits réservés - Reproduction partielle ou complète interdite

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics