Mise en page 1

Bilan audiences 2010 : Fort Boyard au plus bas

Quel avenir pour Fort Boyard ?

Publié le dimanche 22 août 2010 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Audiences 2010.

        

Le choix de la production et de la chaîne était risqué : passer d’une version de Fort Boyard ancrée dans les habitudes des téléspectateurs depuis 1991 à une toute nouvelle version. Si cela n’avait été que quelques remaniements épars, cela serait peut-être passé comme une lettre à la poste, mais là, France 2 a sorti l’artillerie lourde en proposant cette année un tournoi au sein du Fort entre 13 équipes de 4 candidats, soit 12 candidats par émission.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que la mayonnaise n’a pas pris ! La saison 2010 n’a su réunir en moyenne, sur les sept émissions diffusées, que 2 204 857 téléspectateurs soit 14,09 % du public présent devant la télévision. C’est peu ! D’autant plus quand on sait que la chaîne avait l’année dernière demandé une étude de qualité pour comprendre pourquoi le jeu avait perdu autant de téléspectateurs (en une saison, le jeu avait vu disparaître plus de 500 000 téléspectateurs). Comment va-t-elle réagir cette année en voyant que le jeu a encore perdu du terrain ? C’est cette saison 724 543 téléspectateurs de plus qui ont déserté le programme et pire encore, la chaîne a perdu plus de trois points d’audience par rapport à la saison dernière. En deux ans, la perte de téléspectateurs dépasse largement le million. La situation est donc devenue pour le moins critique.

L’année dernière, des raisons pouvaient largement expliquer la baisse des audiences : forte concurrence, trop d’émissions Fort Boyard en même temps (L’Instant Fort, Le meilleur de Fort Boyard, l’émission du samedi soir…), les parties inutiles dans le jeu, certaines équipes trop peu connues…

Mais cette année, impossible d’excuser les scores catastrophiques par la concurrence de TF1, loin de sortir ses programmes les plus performants face au Fort. Pourtant grâce à des best of et des émissions de divertissement sans grande ambition, TF1 a su maintenir son leadership tout au long de l’été. De son côté, le Fort n’est parvenu qu’une fois à se hisser au même niveau que la première chaîne, le 17 juillet dernier. Cette date est à marquer d’une croix blanche puisqu’il s’agit du score le plus haut de la saison pour Fort Boyard avec un peu plus de 3 millions de téléspectateurs. Rappelons qu’en 2009, Fort Boyard était parvenu à réunir à de nombreuses reprises plus de trois millions de fidèles, notamment lors de la première émission de la saison et avec la spéciale anciens animateurs d’août.

En outre, à part ce score salutaire du 17 juillet, les résultats n’ont cessé ensuite de baisser de semaine en semaine, jusqu’à se stabiliser à un niveau très bas avec des scores inférieurs à deux millions de fidèles. Alors qu’à plusieurs reprises TF1 est parvenu à se maintenir à un niveau acceptable (plus de 3 millions de fidèles), bien que sans éclat, le Fort, lui, n’a pas cessé de voir son socle de fidèles baisser émission après émission, passant de 2 697 000 fidèles le 24 juillet à 1 943 000 le 14 août. Mais le plus difficile était à venir puisque la Finale du 21 août a fait encore moins avec seulement 1 803 000 téléspectateurs, signant ainsi son plus bas historique en 20 ans de diffusion en terme de nombre de téléspectateurs. Quant à la part d’audience, fixée à 11,8 %, elle se place en deuxième position des scores les plus faibles de toute l’histoire du jeu, juste après la deuxième émission de 2006 qui toutefois avait été confrontée à un match de Coupe du Monde dans lequel jouait la France (ce qui faussait quelque peu les résultats, d’ailleurs la chaîne n’avait pas tenu compte de cette émission dans son bilan estival).

Le 31 juillet, Fort Boyard a même été devancé par sa petite sœur France 3 qui diffusait les Championnats d’Europe d’Athlétisme. Tandis que TF1 réunissait plus de 4,2 millions de téléspectateurs et France 3, 3,6 millions, de son côté France 2 n’atteignait même pas la barre des deux millions. Ce n’est pourtant pas la première année que France 2 doit faire face à l’athlétisme. Autre fait notable, M6 a aussi devancé le Fort le 14 août, à partir de 21h25, grâce à un épisode de sa série Medium.

Si la faute n’incombe pas à la concurrence, comment expliquer des audiences aussi catastrophiques ? Rien de plus simple ! Si l’année dernière, de multiples raisons pouvaient justifier des audiences en « dent de scie », cette année, la baisse drastique du nombre de téléspectateurs s’explique en premier lieu par un rejet presque unanime de la nouvelle formule. Nous vous proposons d’ailleurs de lire un de nos précédents articles, qui analyse avec précision les raisons de l’échec de cette version et propose des pistes à explorer pour l’avenir, pour le lire cliquez ICI !

Outre la formule du jeu, on peut évidemment soulever le fait que peu de téléspectateurs ont été devant leur écran les samedis soir de l’été. Certes, il faut tenir compte de cet état de fait, mais il ne peut en rien justifier une telle baisse. Comme nous l’avons déjà dit, TF1, face à cette même réalité, est parvenu chaque samedi à réunir au moins 3 millions de téléspectateurs et même parfois 4 millions.

Cela nous amène à reposer la question de la case horaire : le samedi soir est-il le meilleur jour de diffusion pour Fort Boyard ? Plus globalement, ne faudrait-il pas penser à diffuser l’émission en dehors de la période estivale ? Cela permettrait peut-être de dépayser les téléspectateurs après leurs journées de travail. Cette piste, selon nous, n’est pas à rejeter. En revanche, il semble presque évident que Fort Boyard, s’il revient l’an prochain, doit rester quoiqu’il arrive en prime time s’il veut pouvoir continuer à bénéficier de sa cible principale, à savoir les enfants. De plus, on voit mal Fort Boyard être diffusé chaque jour en quotidienne en access prime-time ou en pleine après-midi et encore moins en deuxième partie de soirée, où il se priverait de son premier public.

Enfin, on ne peut pas non plus passer sous silence le fait que seuls deux numéros sur les sept diffusés se sont situés dans la moyenne annuelle de la chaîne, ce qui fait que Fort Boyard, en majorité, ne contribue pas à gonfler les résultats de la chaîne. Une autre chaîne du groupe conviendrait-elle mieux à la diffusion du jeu ? Il n’est pas certain du tout qu’une telle manœuvre permettrait le retour de téléspectateurs. France 3, par exemple, ne possède pas forcément les cibles que recherche l’émission.

Quant à l’impact de la télé numérique, s’il est de plus en plus marqué depuis 2008, là encore, il peut avoir tout au plus accentué la baisse et n’avoir rien arrangé, mais il ne l’explique pas.

Au final, face à une telle érosion de son audience, les choix sont réduits. Soit France 2 accepte de passer une dernière fois l’éponge sur des résultats pourtant catastrophiques en exigeant que le jeu retourne à ses fondamentaux, soit elle décide de transmettre le jeu à une autre chaîne de son groupe, soit, enfin, elle met fin à une aventure de plus de 21 ans. Rémy Pflimlin, nouveau président-directeur général de France Télévisions et sa nouvelle équipe ont donc les cartes en main et c’est eux qui prendront, dans les semaines à venir, cette lourde décision.

L’avenir du jeu tient donc désormais à un fil… À l’heure où nous écrivons ces lignes, il est toujours permis d’y croire… mais jusqu’à quand ?


Audiences : © Médiamat / Médiamétrie - 4 ans et + - Tous droits réservés

Graphiques : © www.fortboyard.net - Documents originaux - Réutilisation interdite sur un autre support.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics