Mise en page 1

Cette fois ci, c’est foot Boyard

Par Rachel Pretti, France Football, 21 juin 2005

Publié le mercredi 2 août 2006 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication dans la rubrique Dans la presse en 2005.

        

Pour le coup d’envoi de sa seizième saison, la célèbre émission de France 2 met en scène quatre noms du ballon rond : Jean Tigana, Jean-Alain Boumsong, Alain Boghossian et Jérôme Alonzo. Rendez-vous samedi, à 20 h 50.

Tout ça en faveur de l’Association pour l’assistance et l’approvisionnement médical du Mali ! Parrainée par l’ex-coach de Monaco et de Ful-ham, Jean Tigana, né au Mali il y a tout juste cinquante ans Oe 23 juin), l’AAAMM a pour but d’aider les médecins de ce pays d’Afrique à prendre en charge leurs malades en leur apportant le matériel médical dont ils ont besoin. C’est pour soutenir cette association qu’un quatuor Tigana-Boumsong-Boghossian-Alonzo a surmonté les pires épreuves sur l’île de l’estuaire de la Charente, située entre les îles d’Aix et d’Oléron.

« Le tournage s’est déroulé au début du mois dans une très bonne ambiance », fait remarquer la société de production de l’émission, qui souligne également la très bonne entente entre les sk candidats, dont quatre issus du monde du ballon rond. Voilà en effet le portier parisien Jérôme Alonzo, l’ancien international aux 52 sélections Jean Tigana, le défenseur de Newcastle Jean-Alain Boumsong et le champion du monde 1998 Alain Boghossian comme vous les avez rarement vus, mouillant le maillot pour décrocher les célèbres clés. A leurs côtés, deux jeunes femmes, la comédienne Gaëlle Gau-thier et l’ex-participante de l’émission de téléréalité Nice Peuple, Elena Lenina.

Pendant quarante-cinq minutes, les six candidats vont tenter d’oublier leurs peurs pour gagner les sept clés sous les encouragements des deux animateurs Olivier Minne et Sarah Lelouch. Cette première partie de l’émission, consacrée aux épreuves, se déroulera plutôt mal pour les candidats, qui ne brilleront pas par leur agilité dans les cellules. On ne vous dira pas tout, juste qu’Alain Boghossian et Jean-Alain Boumsong s’en sortiront un oeu mieux que le gardien du Paris-SG, qui échouera dans une épreuve et se retrouvera donc en prison. Heureusement, il sera libéré, grâce à Jean Tigana, vainqueur d’un duel inédit face... au maître des Ténèbres. Mais avant de s’extirper définitivement de sa geôle, le gardien aura maille à partir avec plusieurs serpents. Ne zappez pas cet épisode où l’on découvre un Jérôme Alonzo terrorisé par les reptiles et qui a du mal à retenir des jurons. Ses cris effraient d’ailleurs Gaëlle Gauthier, restée emprisonnée.

Après une courte nuit de sommeil dans les enceintes du fort, les candidats se retrouvent le lendemain pour la dernière partie de l’émission, consacrée aux aventures destinées à obtenir des indices afin de découvrir le mot secret. Jean-Alain Boumsong trouve le premier indice à l’issue de l’épreuve de la voile rouge tandis que Jean Tigana surmonte, lui aussi, son dégoût pour les serpents afin d’en gagner un deuxième. On ne vous dira pas si Alain Boghossian réussit à résoudre l’énigme du père Fouras, ni s’il devra avoir recours à un sacrifice. Toujours est-il que les candidats se retrouveront au final dans l’espace où est caché le trésor. Leur ultime mission : amasser un maximum de pièces en or, des boyards qui se transformeront en autant d’euros.

Vous pourrez alors apprécier comment l’équipe s’arrache littéralement dans cette dernière épreuve afin de ramener un maximum de boyards avant que les tigres ne soient lâchés. Une récompense qui valait la peine d’en baver, ont reconnu, a posteriori, les footballeurs, ravis de leur séjour sur un fort construit sur ordre de Napoléon au début du XIXe siècle et qui fut ensuite utilisé comme prison.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics