Mise en page 1

Courrier des internautes nº8 — Saison 2013

Émission nº8 du 24 août 2013

Publié le lundi 26 août 2013 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Courrier des internautes 2013.

        

Peur et stupeur à Fort Boyard samedi, peu de temps passé dans la Salle du Trésor, mais un résultat tout de même honorable pour l’association Face au Monde défendue par Baptiste Giabiconi, Colonel Reyel, Katrina Patchett ou encore Sandra Lou. Vous avez regardé l’émission et vous nous avez fait part de vos réactions.

Chaque semaine, Fort Bavard sélectionne dix avis marquants écrits sur ses supports (Site, Forum, Facebook et Twitter), ou par de fidèles téléspectateurs par courriel et les publie sous la forme de cette tribune. Coup de cœur ou coup de gueule, tout le monde a la parole sur Fort Bavard ! Attention réactions franches, directes et sans concessions !

Si vous souhaitez apparaître dans le courrier des internautes, adressez votre mail à internautes fortboyard.net ou donnez votre avis sur notre page Facebook, sur notre compte Twitter (@FortBoyardNet) ou encore sur notre Forum.

AVIS DES TÉLÉSPECTATEURS SUR L’ÉMISSION DU SAMEDI 24 AOÛT 2013 :

(panel de dix membres choisis aléatoirement sur le Site, sur le Forum, sur Facebook et Twitter ou par courriel) :

  • Tiger (membre historique), sur le Forum

Une très bonne audience pour une émission qui a démarré un peu en retard (20h50 au lieu de 45) et France 2 bat de nouveau TF1.

Je n’ai pas trouvé que l’émission d’hier soir était monotone ou lassante : c’était varié, plein de suspense, d’humour et d’épreuves croustillantes et surtout des épreuves en mer avec le retour de la Tyrolienne « normale » (mais sans voilier, ce qui manque un peu, car ce côté « bateau pirate » était très réussi).

Bien sûr, on notera qu’il a fallu un bon quart d’heure à l’équipe pour remporter sa première clef, et que Mr Boo s’est laissé tomber pour que le candidat parvienne à attraper la clef… (mais je suis sûr qu’il a eu sa revanche au Conseil : au duel des Poids, je suis sûr que le Maître des Ténèbres était Mr Boo…).

Au registre des candidats super malins ou débrouillards, il faut bien sûr parler de la Laverie, où la machine à laver n’a même pas fait un seul tour… alors que c’est évident qu’il fallait juste avancer pour faire tourner le tambour (même de simples rongeurs savent qu’en avançant, la roue tourne…).

Au fil de l’émission, il faut noter que la Cerce n’a pas été expliquée à Sandra, ce qui lui a valu de faire tomber une partie du code dans la cage des tigres…

Les questions du Père Fouras Show étaient aussi particulièrement difficiles cette semaine.

Mais, il n’y a pas eu de prisonniers, ce qui est plutôt rare.

La poutre-jets d’eau est une épreuve qui est, certes, presque toujours perdue d’avance, mais ô combien amusante. Cette fois, j’avais bien cru qu’elle aurait été réussie.

L’émission était vraiment placée sous le signe de la Corse, avec la présence de Baptiste, du fromage chez Willy et du mot code avec l’indice « Beauté » pour l’île de beauté. À ce propos, comment peut-on expliquer qu’un Corse soit écœuré à l’idée de manger un fromage… corse ? Je suppose que cette spécialité corse est bien connue des Corses et qu’ils apprécient fortement ce met ? Étrange ! Au contraire, je pensais qu’il se serait jeté dessus et que l’épreuve aurait été une simple formalité pour lui, épreuve alors transformée en festin ou simple goûter en fonction des quantités à avaler… (Ça serait intéressant d’avoir un « après Fort », afin de recueillir les impressions des candidats et de savoir, par exemple, comment ils apprécient des épreuves leur proposant des spécialités régionales comme ce fromage corse : est-il vraiment présenté de cette façon en Corse ?)

Enfin, un moment qui restera dans les annales de l’émission : le Brancard avec la réaction du candidat (Baptiste), totalement affolé à l’idée de voir tomber de simples araignées (des mygales inoffensives) et quelques scorpions… C’est la deuxième semaine qu’un candidat se trouve effrayé par de simples bébêtes… déjà, avec la Salle des tortures, la présence du serpent semblait le déranger quelque peu…

Encore un petit bémol : Willy en fait un peu trop, notamment avec Sandra et son œuf de 100 ans… mais pour le coup du fromage Corse et les fléchettes : toujours un moment très drôle qu’on redemande pour 2014 !

  • Constance D., par courriel

Il y avait du bon monde dans le Fort ce samedi. La présence très hot de Baptiste Giabiconi a dû ravir les téléspectatrices. Mais les téléspectateurs en ont aussi eu pour leur compte avec la belle Sandra Lou et la gracieuse Katrina Patchett. J’ai trouvé Matthieu Gonet un peu absent et discret dommage ! J’aurais espéré aussi plus d’argent pour l’association.

  • R91 (membre), sur le Forum

Une bonne équipe (après un démarrage difficile) qui méritait une somme plus importante. Concernant les épreuves, cela confirme les impressions de l’ensemble de la saison. Il existe de très bonnes épreuves comme le Manoir, la Laverie ou la poutre jets d’eau (très drôle et qui a déjà été réalisé quand les candidats faisaient l’épreuve assis). Par contre il y a toujours des épreuves ratées : Willy Rovelli (pas drôle, qui se répète beaucoup trop avec en plus les mêmes aliments), le Père Fouras Show (complètement en dehors de l’ambiance du Fort) ou le Casino (un concept franchement inintéressant).

  • Sébastien (Rodez, Aveyron), par courriel

Quelle équipe de bras cassés ! Franchement, avec un tel casting on aurait pu s’attendre à quelque chose de beaucoup plus énergique. Baptiste Giabiconi n’a pas réussi grand-chose, même s’il a tout de même mangé le formage corse. Colonel Reyel a été un peu plus performant. Mais finalement, j’ai davantage retenu les femmes de l’équipe Sandra Lou, Katrina Patchett et Anne-Sophie Girard, qui ont été courageuses. Il fallait quand même le faire pour déguster un œuf pourri. Katrina a été splendide dans l’Alerte rouge, tel un chat. Bref, une émission en demi-teinte je trouve, où on reste sur notre faim.

  • Molosse2005 (membre historique), sur le Forum

Équipe dynamique trop dynamique, mais niveau rendement clés c’était assez dur, au point de mettre le Bizutage et je ne sais plus quelle autre épreuve pour augmenter le nombre.

Niveau indices : Matthieu Gonet a failli réussir la Poutre-jets d’eau. Sinon trois indices c’est correct.
Conseil : surprenante Colonne dans l’Empilage, Sandra Lou était pourtant assez distraite, elle m’a surpris. En revanche pour le Cerce, ce n’était pas malin de jeter la boule.

Salle du Trésor : ils ont fait comme ils ont pu même si la somme est rachitique.

Pour le Colonel Reyel, à part au Casino, il n’a pas été d’une grande aide. Quant à Baptiste Giabiconi, la production a beaucoup trop misé sur lui.

Au final, cette émission a été assez quelconque.

  • Pétunia, par courriel

Les petites scènes se suivent et se ressemblent, on voit toujours les mêmes : le Père Fouras qui choisit entre Mister Boo et Lady Boo, le Père Fouras qui donne son linge sale à Passe-Muraille pour la Laverie… Quel manque d’imagination ! Pourquoi se restreindre toujours à des saynètes dans le repaire du Père Fouras ? Les personnages pourraient se côtoyer en dehors des cellules. Soyez audacieux, messieurs les producteurs, osez la fantaisie.

  • Julien0912 (membre historique), sur le Forum

Bon, ça va être court : je me suis ennuyé devant cette émission, qui avait pourtant un assez bon casting (Baptiste Giabiconi ramène des téléspectatrices, Anne-Sophie Girard a son public, le Colonel Reyel également, et je suis fan de Matthieu Gonet, je ne connaissais pas les deux autres), mais qui s’est limité à la mise en avant de Baptiste Giabiconi. Pour le reste, comme d’habitude, du bon et du moins bon, mais si j’avais passé la soirée à lire un bouquin de philosophie, je me serais autant ennuyé.

  • Jacob E. (Nantes), par courriel

Équipe jeune et sympathique, mais les garçons ont été décevants. C’est bien la première fois que je vois des candidats sortir en précipitation du Brancard. Chacun sait que ces bestioles sont inoffensives, juste quelques picotements sur la peau ! Bravo quand même à Colonel Reyel qui a réussi le Casino, je croyais cette épreuve infaisable. Matthieu Gonet a bien manqué réussir aussi la poutre au-dessus de la mer, ce qui est assez rare, je crois. Je retiens aussi le duel de Sandra Lou face au Maître, un vrai moment de suspense comme on les aime dans Fort Boyard. Dommage pour la somme, qui est un peu juste, mais représentative du parcours tout de même, tout n’a pas été simple.

  • Julien (membre historique), sur le Forum

Plus on avance dans la saison plus c’est du n’importe quoi. Pour moi on est dans la même situation qu’en 2002 à la différence que les audiences sont à peu près potables en 2013 contrairement à 2002. C’est le grand bazar tout est prétexte pour crier et rigoler... L’année prochaine il va falloir changer tout ça et revenir vers un peu plus de normalité.

  • Un candidat est mis beaucoup plus en avant que les autres (devinez qui), il fallait bien qu’il montre son corps encore une fois cette année. Le coup de la mygale qui rentre dans son maillot non, mais vraiment...
  • La cuisine de Willy de plus en plus insupportable, l’interprétation très mauvaise.
  • Le Père Fouras toujours aussi mauvais (le rôle et l’interprétation sont à revoir).
  • L’interprétation de Blanche est très mauvaise.
  • De plus en plus de fioritures pour annoncer les épreuves, les règles, les candidats et j’en passe : l’émission est trop formatée et le naturel, l’improvisation, le faux direct ont disparu...
  • Le mélange épreuves/aventures toujours incompréhensible.
  • La poutre-jets d’eau : tout le monde le sait c’est infaisable, il n’y a plus aucun suspense dans cette épreuve (ou aventure je ne sais même plus tellement tout est mélangé).
  • Les musiques sont toutes de très mauvaise qualité.
  • Les épreuves du Casino et de la Laverie sont très bien.
  • Yves R. (Saint-Lactencin, Indre) , par courriel

Quel plaisir de retrouver Monsieur Olivier Minne chaque été depuis une décennie maintenant. Sa simplicité le rend très agréable et le différencie de beaucoup de ses homologues qui parlent souvent trop pour ne rien dire d’intéressant. Son propos est clair, ses interventions pertinentes, il va droit au but, encourage l’équipe quand il le faut, la met en garde respectueusement quand la partie devient critique. On regrette simplement de ne pas le voir davantage à la télévision le reste de l’année. Il faudra qu’on nous explique pourquoi on ne pense à lui que l’été… Il mérite mieux.

Pour la dernière de la saison, le Fort recevra Karine Ferri, Leslie Lemarchal, Fauve Hautot, Mickaël Miro, Arnaud Tsamere et Pierre Frolla. Ne manquez pas cet ultime rendez-vous !

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics