Mise en page 1

De Fort Boyard au radeau de la Méduse, il n’y a qu’un pas...

L’exposition sur fort Boyard du Musée de la Marine se refait une jeunesse au Fort Liédot !

Publié le dimanche 20 juillet 2014 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication dans la rubrique Les mystères du Fort Boyard.

        

Transition préparée ou hasard de calendrier ? C’est pourtant à seulement quelques jours d’intervalle que le Musée de la Marine de Rochefort et le fort Liédot proposent leurs nouvelles animations d’été. Si le fort Boyard trône toujours dans la première salle du Musée de la Marine, l’exposition Les aventures d’une star qui y était consacré sur quatre salles est démontée depuis quelques mois. C’est désormais une réplique du Radeau de la Méduse qui trône dans la cour du Musée. Quant à l’office de tourisme Rochefort Océan et la commune de l’île d’Aix, ils ont pu eux récupérer l’exposition initiale qu’ils ont transformé en parcours ludique et intégré au fort Liédot. Pour l’heure, si sur l’île d’Aix le bruit des perceuses se fait encore entendre, tout est fin prêt au Musée rochefortais. L’inauguration de la réplique du radeau a d’ailleurs eu lieu jeudi dernier. Fort Bavard était présent sur ces deux évènements et vous propose un article spécial, ainsi qu’un reportage vidéo original et inédit. Attention les yeux...

REPORTAGE VIDÉO EN HD

Résumé de la vidéo : l’exposition évènement Fort Boyard, les aventures d’une star a quitté le Musée de la Marine de Rochefort. Mais comme le dit une publicité diffusée actuellement : c’est pas fini. Non seulement elle déménage mais s’enrichit de nouveaux éléments. Fort Bavard était sur place samedi et vous dévoile les coulisses des travaux en exclusivité.
Avec Hervé Bierjon, Directeur de l’office de tourisme communautaire Rochefort Océan

AU MUSÉE DE LA MARINE, ON REMPLACE FORT BOYARD PAR LE RADEAU DE LA MÉDUSE

D’ici quelques mois, ARTE diffusera un film documentaire sur le radeau, tourné en partie à Rochefort. L’histoire de La Méduse est étroitement liée à celle de la ville de Rochefort, de son départ à son naufrage et au procès qui s’en suivit. Il était donc normal que le musée de la Marine accueille cette reconstitution et offre ainsi à ses visiteurs une nouvelle clé de compréhension de « l’affaire de la Méduse », précise le Musée dans un communiqué.

JPEG - 122.4 ko

C’est d’ailleurs ce qu’ont rappelé les différents intervenants lors des prises de parole, à commencer par Hervé Blanché, nouveau Maire de la ville. Le producteur du film documentaire, Guillaume Peres (Grand Angle) a également décrit la façon dont s’est passé son travail et celui de ses équipes dans la ville de l’Arsenal royal.

JPEG - 98.4 ko

De gauche à droite : Jean-Marc Brûlez, Hervé Blanché, Guillaume Peres

Jean-Marc Brûlez, Vice-Amiral et Directeur du Musée de la Marine a quant à lui indiqué que « l’histoire du naufrage de la méduse a passionné les foules et les historiens. L’aventure de cette reconstruction en est le témoignage. Du célèbre tableau aux mètres linéaires de livres, les témoignages écrits et graphiques sont légions. Philippe Mathieu a troqué son costume d’administrateur (du Musée de la Marine, NDLR) pour la tenue d’enquêteur et cette aventure sera détaillée par les réalisateurs de la réplique et du film. ».

LE FORT LIÉDOT SE DONNE POUR MISSION QUANT À LUI DE PERCER TOUS LES MYSTÈRES DU FORT BOYARD

Il y a une véritable prise de conscience institutionnelle de l’importance du fort Boyard dans le développement touristique depuis quelques années. A titre d’exemple, la Région Poitou-Charentes utilise la silhouette de Boyard pour promouvoir ses produits régionaux, et l’office de tourisme de Rochefort est devenu Rochefort Océan, pays du fort Boyard. Alors que la seule exposition historique sur l’histoire du fort Boyard s’est tenue en 1986 à Boyardville, il aura fallu attendre 2012 et l’idée du Musée de la Marine de Rochefort de consacrer son exposition temporaire à Boyard. Bingo, la fréquentation du musée atteint cette année là des records.

Le fort Liédot, situé au cœur de l’île d’Aix, entend bien profiter de la notoriété de son voisin pour se refaire une santé touristique. « Le but », nous explique Hervé Bierjon, Directeur de l’office de tourisme, « c’est d’animer le fort Liédot. Seul 1% des touristes de l’île d’Aix le visite aujourd’hui ».

C’est dans ce cadre que Monsieur le Maire de l’île d’Aix, Alain Burnet, a fait adopter par son Conseil Municipal du 20 juin dernier l’installation « d’une exposition pour la mise en valeur du Fort Liédot, en concertation étroite avec le Conservatoire du Littoral, propriétaire du site, sur le thème des fortifications du large. Cette exposition trouve également toute sa place dans les actions de l’Opération Grand Site, se met en place par étape et permet une première phase d’ouverture aux visites libres dès l’été 2014, avec un espace muséographique dédié au Fort Boyard ».

Découvrez en exclusivité et en avant-première les photos du montage en cours de l’exposition :

JPEG - 39.3 ko

Mais que vont donc diffuser ces écrans et ces enceintes ?

JPEG - 93 ko

De nombreux panneaux explicatifs sont en train d’être posés.

JPEG - 91.6 ko

Vous souvenez-vous de cette épreuve aujourd’hui reconstituée à Liédot ?

JPEG - 87.2 ko

Les menuisiers travaillent d’arrache-pied pour que tout soit prêt samedi prochain !


Un remerciement particulier à Mélanie Bouchet, chargée des projets touristiques de l’île d’Aix, pour avoir permis la réalisation de ce reportage.

Reportage vidéo et visuels : © Fort Bavard - www.fortboyard.net - Mentions obligatoires

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics