Mise en page 1

De nouveaux jeux encore plus redoutables et effrayants !

Télé Loisirs, été 1996

Publié le dimanche 30 juillet 2006 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication dans la rubrique Dans la presse en 1996.

        

Pas de pitié pour les équipes de « Fort Boyard » qui entame sa septième saison. Et ce n’est pas la présence de la Sauvageonne, sur laquelle plane un épais mystère, qui va réellement adoucir le sort des volontaires. Ce que l’on sait sur elle ? Peu de chose sinon qu’elle est belle.

Gardienne de la presse à boyard, son humeur est changeante. Tantôt la mutine emprisonnera un joueur malheureux, tantôt elle se montrera d’une extrême gentillesse. Parmi les nouvelles épreuves, les filles auront droit à un supplice particulier, la Menotte. Attachée à la tuyauterie par une chaîne de forçat, la candidate devra réaliser un parcours plein d’imagination, sa main libre devant dévisser des robinets ou plonger dans de douteux liquides. Les garçons ne seront pas en reste : il leur faudra se jeter dans le vide d’une hauteur de vingt mètres, liés aux chevilles par un élastique. Dans ce Saut de l’ange de précision, le courageux jeune homme devra, dans sa chute, traverser une feuille de papier.

2 ATOUTS : HABILETE ET FORCE

Et que dire de la Tête chercheuse ? Qu’elle est vraiment peu attrayante ! La tête du candidat, passée dans une longue fermeture à glissière horizontale, devra résister à la caresse répugnante d’animaux divers. Il y a encore le Surplomb : sur une poutre métallique située tout en haut du fort, surplombant la mer, le candidat, bien que harnaché, aura d’effrayantes surprises....des chutes brutales de plusieurs dizaines de centimètres. Pour le reste, les jeux du cru 1996 relèvent de l’habileté et de la force : la Bascule magyare propose de sauter sur une planche pour envoyer un boulet dans un tonneau. Quant au jeu du Pivot, il demande des biceps et de l’astuce. Il s’agit de faire passer une lourde perche métallique dans un labyrinthe. Pour l’avoir testé, nous pouvons témoigner que les muscles s’en ressentent trois jours plus tard ! L’épreuve des poignards consiste à lancer des lames d’acier dans des tableaux. Pour ce qui est de la Toile d’araignée tournante, il faut traverser un entrelacs d’élastiques pour décrocher la clé. Mais attention, cette toile tourne à la manière d’une broche et sa vitesse peut s’accélérer. Dernière nouveauté, la Ventouse. Devenu voleur, le joueur avance de meuble en coffre sans jamais toucher le sol, car celui-ci est relié à un système d’alarme. Bon courage aux participants et bonne chance aux associations qui profiteront des gains de l’émission.

UN MONUMENT TRES A LA MODE

Fort Boyard est un monument prisé des touristes français et étrangers, car cette émission est diffusée dans dix pays. Reste à savoir si les Américains auront bientôt leur « Fort Boyard ». Probable, car un accord a été signé avec la société Kinevik. Mais un précédent fâcheux a vu ce jeu familial être diffusé outre-Atlantique un soir de finale de Super-Bowl. Le meilleur moyen de couler le vaisseau de pierre.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics