Mise en page 1

Enquête statistique sur la saison 2011 : vos réponses, nos analyses et nos conseils pour 2012 !

Tout l’été, vous avez participé à nos sondages : voici les résultats officiels

Publié le samedi 8 octobre 2011 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Actualités 2011.

        

Comme pour la saison 2010, Fort Bavard a organisé cet été un rendez-vous hebdomadaire vous permettant de donner votre avis sur une question précise en lien direct avec la version 2011 de Fort Boyard. Vous avez été plusieurs milliers à y avoir participé tout au long de l’été et il est désormais temps de découvrir les grandes tendances en consultant notre vaste enquête statistique exclusive.

Celle-ci, envoyée à la production du jeu pour information, propose un graphique circulaire pour chaque grande question, une analyse des résultats obtenus et, enfin, les conseils de la rédaction pour envisager une future saison 2012 optimale, répondant à toutes vos attentes.

On notera qu’un seul vote par adresse IP et session de connexion était autorisé pour chacun des sondages et que les résultats des sondages ne reflètent l’opinion que de ceux ayant accepté d’y participer et ne prétendent pas avoir de valeur scientifique.

SONDAGE N°1 : AUTOUR DE LADY BOO

  • Notre analyse : Le sondage est assez clair, le surnom « Lady Boo » a été adopté par une large majorité des votants (70 %). Dans la lignée du surnom « Pénélope Gadoue » qui désignait le personnage de la Lutteuse sous l’ère Laffont, celui-ci, plus moderne et tendance, colle bien au personnage. Mais paradoxalement, Lady Boo est encore très souvent appelée la « Lutteuse », surtout parmi les fidèles du jeu.
  • Nos conseils pour 2012 : Le surnom doit bien sûr être conservé pour assurer une certaine continuité. En revanche, l’actrice interprétant le rôle n’a malheureusement pas convaincu les internautes-téléspectateurs ! Souffrant de sa taille et de son masque, la comédienne s’est souvent laissée distancer par les candidates et a essuyé de nombreux revers. Beaucoup s’accordent à dire qu’un changement d’actrice est indispensable pour la prochaine saison. Une actrice du gabarit de Françoise Ringeval (première lutteuse du jeu) ou d’Héloïse Brunet devrait faire l’affaire. Enfin, gare à la surexposition de Lady Boo. Si l’alternance entre la Lutte dans la Boue et les Coton-tiges a bien été pensée, est-ce indispensable de faire jouer ces cellules dans chaque émission ? Il serait préférable de proposer ces cellules quatre fois au total, mais de faire apparaître le personnage dans les sept émissions via des saynètes ou dans les coursives.

SONDAGE N°2 : AUTOUR DE BLANCHE

  • Notre analyse : Que dire ? Les résultats parlent d’eux-mêmes. Blanche est le nouveau personnage préféré des votants. Grâce à un jeu parfait de l’actrice (salué unanimement), un costume éclatant et une cellule collant à la perfection au personnage, Blanche a été adoptée à l’unanimité.
  • Nos conseils pour 2012 : Le personnage doit impérativement revenir, car les internautes le réclament. Il doit garder son caractère complexe : mi-ange, mi-démon. Les défis de la Salle du Jugement sont intéressants, mais d’autres doivent être créés afin de diversifier chaque semaine cette partie et éviter de proposer les mêmes d’une semaine à l’autre.

SONDAGE N°3 : AUTOUR DE L’ABSENCE D’ANIMATRICE

  • Notre analyse : Résultat écrasant pour ce sondage : vous êtes 70 % à considérer que le rôle de l’animatrice manque au jeu. Seul aux commandes depuis 2010 pour diverses raisons, Olivier Minne ne cache pas lui-même qu’il appréciait la compagnie d’une animatrice pour l’épauler, mais que la chaîne semble très bien se satisfaire de ce solo.
  • Nos conseils pour 2012 : En 2011, c’est le Père Fouras qui a repris les attributions qu’Olivier avait entre 2003 et 2009. Présidant le Conseil et responsable du parcours des candidats, il a agi tout l’été comme un véritable Maître du Fort. Par conséquent, le rôle d’Olivier a été revu, il joue désormais, en quelque sorte, le rôle attribué auparavant à l’animatrice (il suit l’équipe du début à la fin du jeu et ne préside plus le Conseil). Dans ces conditions, on voit mal comment on pourrait réintégrer une animatrice. Mais le fait que le Père Fouras fasse office de deuxième animateur du jeu montre que le solo n’est plus à l’ordre du jour. En bref, entre un Père Fouras très présent et la réintégration d’une animatrice, il va falloir choisir. Si la chaîne semble avoir déjà fait son choix, la production, suite aux bonnes audiences de 2012, pourrait appuyer le retour d’Anne-Gaëlle, dont le départ avait attristé de nombreux fans dans la mesure où cette animatrice avait réussi à créer un consensus, une performance puisque la personnalité des animatrices a souvent fait jaser.

SONDAGE N°4 : AUTOUR D’OLIVIER MINNE

  • Notre analyse : C’est le sondage le plus polémique de la saison. Fort Bavard a pris la décision de le proposer en cours de saison (pour des raisons évidentes : les internautes devaient pouvoir réagir à chaud et il s’agissait d’avoir une base solide de votants, ce qui n’est pas possible hors saison) et en a avisé le principal intéressé. La rédaction a été assez abasourdie par le résultat de ce sondage. Alors que chacun pensait à un large plébiscite du Maître de cérémonie animant l’émission depuis neuf ans, le sondage a montré que le rôle donné à Olivier ne satisfaisait pas les internautes. Attention aux raccourcis trop rapides : le sondage ne montre en aucun cas une impopularité d’Olivier, pour preuve seuls 4 % des votants ne l’apprécient pas. Sans compter que 50 % déclarent qu’il est le meilleur, soit une courte majorité, mais une majorité tout de même. Olivier n’est donc pas désavoué, mais son rôle pose question et il convient de réagir de toute urgence pour la prochaine saison.
  • Nos conseils pour 2012 : Le rôle attribué à Olivier n’est pas pertinent. Olivier n’a plus le statut de Maître du Fort. Courant désormais dans les coursives comme le faisait l’animatrice, délaissant ses attributions d’antan au Père Fouras, Olivier semble avoir du mal à se positionner dans le jeu et à trouver sa place face à des candidats avec qui il plaisante volontiers et pour qui il a de l’affection. Olivier est désormais plus un septième membre de l’équipe qu’un Maître de cérémonie. On peut ne pas l’entendre pendant de longues minutes durant le déroulement des épreuves. Son rôle se cantonne à lire un parchemin avant le début de chaque épreuve et à plaisanter avec les candidats. Ce n’est donc pas Olivier qui doit changer, mais le rôle qu’on lui attribue : soit Olivier doit s’impliquer complètement comme le faisait l’animatrice en donnant des conseils pour réussir les épreuves et en étant moins retranché de l’équipe, soit il doit retrouver une stature de Maître du Fort, au détriment du Père Fouras. Mais dans ce cas, le retour d’une animatrice semble impératif. Le rôle de l’animateur a toujours été clair, il ne restait pas avec l’équipe durant toute l’émission, mais attendait celle-ci avant chaque épreuve pour la présenter et tourner la clepsydre. On voit désormais qu’Olivier hésite souvent entre aider les candidats et les laisser se débrouiller seuls. Olivier mérite selon nous un rôle sur mesure. Aux vues des résultats, si rien n’est fait pour faire évoluer son rôle dans le bon sens, la lassitude risque fort de se faire de plus en plus sentir à l’avenir. Il est possible de réagir vite pour endiguer le retournement qui commence déjà à s’opérer. Des choses simples peuvent être réalisées : Olivier doit bénéficier d’un vrai pré-générique avec le Père Fouras (leur complicité a cruellement manqué à la saison 2011 et l’ouverture de l’émission était trop répétitive) et présenter le jeu et l’association en début d’émission. Il doit aussi ordonner à La Boule de sonner le gong (« La Boule, le gong ! » un ordre resté culte, qui donnait de l’épaisseur au rôle de l’animateur et qui ne nécessite aucun moyen supplémentaire).

SONDAGE N°5 : AUTOUR DU CHOIX D’UNE CO-ANIMATRICE

  • Notre analyse : Depuis son départ du jeu, Anne-Gaëlle Riccio continue de caracoler en tête des sondages portant sur la co-animation. Son duo avec Olivier Minne plaisait et a marqué les esprits. À tel point qu’aucune autre animatrice que nous avons proposée (parmi lesquelles Nathalie Simon et Tanya Young) n’a pu faire le poids face à sa large popularité. Une cote de popularité qui permet de croire à un retour futur de cette animatrice au sein du jeu.
  • Nos conseils pour 2012 : Nous n’allons pas revenir sur ce que nous avons déjà dit précédemment. Le retour d’une co-animatrice ne semble pas à l’ordre du jour. Il n’empêche que, comme la majorité des internautes, la Rédaction de Fort Bavard soutient l’idée d’une réintégration d’Anne-Gaëlle qui a su prouver pendant quatre saisons qu’elle convenait parfaitement au rôle d’animatrice sur le Fort. Les résultats du sondage méritent bien une petite réflexion à ce sujet.

SONDAGE N°6 : AUTOUR DU PÈRE FOURAS

  • Notre analyse : On aurait pu croire que l’abandon de la Vigie allait aboutir à une véritable levée de boucliers de la part des puristes. Cela n’a pas été vraiment le cas, même si, comme le montre le sondage, beaucoup souhaiteraient que la Vigie soit de nouveau utilisée dans l’émission. On peut aussi expliquer la relative acceptation de l’abandon de la Vigie par l’antre du Sage, une très belle réalisation qui a su convaincre une grande partie des internautes-téléspectateurs. Pour autant, le combat est serré. 27 % des votants veulent revoir le Père Fouras dans la célèbre tour de verre tandis que la majorité souhaite que le Père Fouras revienne en Vigie tout en continuant à apparaître dans son antre et au Conseil dans l’avant-dernière partie du jeu.
  • Nos conseils pour 2012 : Une chose est sûre, il faut conserver l’antre sous une forme ou sous une autre. Mais il faut aussi réutiliser l’espace de la Vigie. Ainsi, tout le monde sera satisfait. Pour y parvenir, voici ce que la rédaction propose : le Père Fouras ouvre le jeu dans son antre avec Olivier Minne (pré-générique à l’ancienne comme durant les saisons 2000-2001), retourne en vigie pour les énigmes et en redescend après la dernière énigme proposée afin de présider le Conseil (il est possible, par exemple, de le voir se préparer dans son antre pour aller au Conseil). Enfin, il apparaît que le Père Fouras n’a plus aucun contact direct avec les candidats qu’il interroge par écran interposé ou via le téléphone de la Cabine abandonnée. Il serait donc bon de réintégrer au moins deux face-à-face.

SONDAGE N°7 : AUTOUR DE LA CELLULE INTERACTIVE

  • Notre analayse : Les résultats de ce sondage montrent que les votants sont très partagés. Si peu de votants n’apprécient pas cette cellule, c’est sur le rythme de ses apparitions que les avis divergent. 40 % des votants apprécient cette cellule, mais avec modération. Cela signifie que les multiples apparitions de cette cellule dans une seule et même émission posent question.
  • Nos conseils pour 2012 : Cette cellule a finalement bien trouvé sa place dans le déroulement du jeu. Mais la Rédaction ne saurait que trop conseiller de ne la faire apparaître qu’une à deux fois pendant la partie Épreuve afin d’éviter toute forme de lassitude. Il conviendra aussi de diversifier encore plus les jeux proposés pour ne pas lasser les téléspectateurs d’une semaine à l’autre. Si un léger recalibrage s’impose, cette cellule a du potentiel et peut encore surprendre. Il faudra toutefois la rendre encore plus dynamique et originale pour ne pas lasser les téléspectateurs.

SONDAGE N°8 : ATOUR DES PARCHEMINS ET DES JEUX DE MOTS

  • Notre analyse : Une bonne majorité ne trouve rien à redire à ce système de parchemin et de jeux de mots que l’on a retrouvé tout l’été avant le début de chacune des épreuves. Pourtant, 37 % des votants n’y trouvent aucun intérêt réel. Ce point nécessite donc une réflexion, au moins pour faire évoluer le système, qui n’est pas optimal.
  • Nos conseils pour 2012 : Si ce système partait d’une bonne idée, il n’est finalement pas convaincant. Il est trop répétitif (les jeux de mots sont toujours les mêmes d’une émission à l’autre), mal placé (personne n’écoute l’intervention d’Olivier), d’aucune aide (il se contente de présenter l’épreuve) et, surtout, gâche le suspense en dévoilant à l’avance la future épreuve jouée. En bref, si le système est conservé pour 2012 (ce qui n’est pas une obligation) il faut le revoir complètement en reprenant un à un les points que nous venons de soulever.

SONDAGE N°9 : AUTOUR DES DÉCORATIONS DE PORTES

  • Notre analyse : Les votants ont adopté à une large majorité les nouvelles décorations présentes sur les portes. Bien réalisées, celles-ci donnent une touche de mystère et d’originalité au Fort, en offrant un avant-goût de ce qui va se passer dans la cellule.
  • Nos conseils pour 2012 : Ces nouvelles portes sont une véritable réussite ! Elles permettent de mettre en avant des univers très différents, mais tous très mystérieux et bien trouvés. Seul bémol : les portes bariolées matérialisant la fête foraine. Si le thème est magnifique dans les cellules (on pense notamment à l’épreuve des Cylindres), les rayures multicolores sur les portes sont vraiment too much. La porte de l’épreuve des Jarres fait partie des plus réussies, tout comme celle des Balles de coton, ou celle de la Menotte. La Rédaction encourage la production a continué de proposer de nouvelles portes, pictogrammes et décors : nous avons hâte de découvrir de nouveaux thèmes en 2012.

SONDAGE N°10 : AUTOUR DES ANCIENS PERSONNAGES DU FORT

  • Notre analyse : La disparition de certains personnages a toujours piqué au vif les fans du jeu. Nous proposions aux internautes, dans ce sondage, de choisir un ancien personnage qu’ils souhaiteraient revoir dans le jeu en 2012. C’est donc la fée Lumineuse et le pirate Jaba, après une lutte féroce, qui ont remporté leurs suffrages. En revanche, l’Homme-Fort, dont le retour paraît au moins aussi probable que ne l’a été celui de la Lutteuse, n’a pas fait recette malgré son statut de personnage historique et son lot d’épreuves cultes (mais trop dépassées aujourd’hui ?) : le Cabestan, le Bras de fer…
  • Nos conseils pour 2012 : Si faire revenir d’anciens personnages pose question sur le renouvellement que doit nécessairement proposer le jeu, le retour de la Lutteuse a montré que les internautes-téléspectateurs n’ont pas été du tout gêné par cette réintégration et l’ont même accueillie très favorablement. L’idée d’en réintégrer d’autres n’est donc pas à exclure. Jaba, le pirate à crochet haut en couleur a marqué les esprits en faisant la cour à la Bohémienne et des farces à la Boule, tout comme la belle et gracieuse fée Lumineuse a su charmer le coeur des téléspectateurs en son temps, grâce à sa beauté, à la qualité de son rôle et à la beauté des décors dans lesquels elle évoluait (Le Cercle des Lumières a marqué les esprits). Fort Bavard n’est donc pas contre la réintégration d’anciens personnages, mais il ne faudrait pas que cela soit au détriment des autres. Le Magicien, par exemple, a été très peu vu en 2011, il conviendrait de mieux équilibrer les apparitions des personnages ou au moins de les faire tous participer dans les coursives du Fort, à défaut de proposer à chaque fois leur épreuve. La saison 2000 peut servir de base à ce qu’attendent les internautes-téléspectateurs concernant les apparitions des personnages : des figurations entre les épreuves et au moment de l’entrée des candidats dans le Fort et des apparitions dans les épreuves/aventures, même de manière passive.

BILAN

En conclusion, ces sondages nous montrent, dans la lignée des audiences, que la grande majorité des changements et des choix opérés pour cette saison 2011 ont satisfait les internautes-téléspectateurs. La base est donc très bonne, mais doit encore être perfectionnée pour attendre l’excellence des saisons 1991-2001, qui savaient très bien allier rythme, apparition des personnages, suspense, intervention des animateurs et diversification des jeux. En revenant aux fondamentaux et en revalorisant les personnages historiques du jeu, la production et la chaîne ont entendu les aspirations des téléspectateurs et des internautes et ont permis de retrouver les téléspectateurs perdus en 2010. Il s’agit donc de ne pas s’arrêter là et de poursuivre sur cette voie. Une chose est sûre : l’émission doit garder des bases simples et solides et ne jamais abandonner sa nature divertissante (et son âme) au profit d’un excès de compétition. C’est à ce prix, et uniquement à ce prix, que l’avenir du jeu sera assuré.


Données : © www.fortboyard.net - Sondages effectués entre le 3 juin et le 30 septembre 2011 en page d’accueil du site sur un échantillon de plusieurs milliers de personnes volontaires. Une seule participation autorisée par adresse IP et session de connexion pour chaque sondage.

Graphiques : © www.fortboyard.net - Documents originaux - Réutilisation interdite sur un autre support.

N. B. Ces sondages ne reflètent que l’opinion de ceux qui ont accepté d’y participer.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics