Mise en page 1

Bilan des audiences de Fort Boyard 2013 : une saison placée sous le signe du succès

Aucune fausse note pour cette 24e saison

Publié le vendredi 13 décembre 2013 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Audiences 2013.

        

Fini le temps où nous attendions avec crainte et appréhension le bilan estival des résultats de Fort Boyard. Depuis 2011 et le retour aux fondamentaux, ces temps-là semblent bel et bien révolus et l’on ne va pas s’en plaindre !

Alors que l’émission était en perte de vitesse depuis 2009, la production et la chaîne ont répondu favorablement aux attentes des fans dès 2011 en rétablissant ce qui a toujours fait recette : des personnages mystérieux, des décors inattendus et des saynètes surprenantes. Ce retour aux sources a été couronné de succès et a même permis au programme de passer devant TF1 à de nombreuses reprises.

Mais si on parlait plutôt du présent ? Il est donc temps, à quelques semaines des fêtes de fin d’année, de faire le bilan de cette 24e saison, placée sous le signe du succès et… des records !

UNE SAISON RECORD DEPUIS 2008 : LES INGRÉDIENTS DU SUCCÈS

Cet été Fort Boyard a été suivi en moyenne sur neuf semaines de diffusion par 3 110 778 téléspectateurs (17,90 % du public). Ce score établit un record puisqu’il faut remonter à l’été 2008 pour obtenir une moyenne estivale supérieure (3,5 millions de téléspectateurs / 20,5 % du public). La Saison 2013 est parvenue à faire mieux que les quatre précédentes saisons (2012, 2011, 2010 et 2009). L’année dernière, la Saison 2012 estivale avait bien fonctionné (3 024 875 téléspectateurs / 16,54 % du public), mais avait été affaiblie par les trois émissions nocturnes diffusées pour Halloween et les fêtes de fin d’année : seulement 2 745 000 téléspectateurs (11,50 % du public) avaient alors suivi ces trois épisodes en moyenne, ce qui a eu pour effet de baisser la moyenne globale du jeu. Des résultats décevants vu l’investissement des équipes de production et la bonne promotion de ces trois spéciales par France 2, qui espérait sans doute de meilleures retombées. Olivier Minne lui-même, quelques jours après la diffusion de la spéciale du 29 décembre 2012, a indiqué qu’il n’y aurait plus d’épisodes hors saison. Malgré ce semi-échec, France 2, aux vues des bons résultats de la saison estivale, n’a pas hésité à commander une émission estivale supplémentaire, portant à neuf semaines la diffusion du jeu, contre huit l’année précédente. Rappelons que depuis 2010, le nombre d’épisodes estivaux n’avait cessé de baisser avec sept épisodes en 2010-2011, huit en 2012 et neuf cette année. Pouvons-nous espérer un retour aux dix émissions traditionnelles estivales comme cela était le cas avant 2010 ? Rien de sûr, mais les bons résultats plaideront sans aucun doute en faveur de l’allongement de la saison.

JPEG - 181.9 ko
JPEG - 182.9 ko

Par ailleurs Fort Boyard s’est retrouvé trois fois en tête des audiences de prime time (en nombre de téléspectateurs) cette année : le 6 juillet avec l’équipe de la pétillante Alessandra Sublet (3 303 000 téléspectateurs / 19,40 % du public), le 3 août 2013 avec l’équipe de la gracieuse Marine Lorphelin (3 157 000 téléspectateurs / 19,10 % du public), le 17 août avec le magicien Dani Lary (3 106 000 téléspectateurs / 18,40 % du public) et enfin le 24 août avec le chanteur Baptiste Giabiconi (3 457 000 téléspectateurs / 18,20 % du public). Notons également la belle performance de la dernière émission de la saison avec l’équipe de Karine Ferri et de Fauve Hautot : si l’émission n’a pas été leader ce soir-là, il s’agit de l’émission la plus vue de l’été en nombre de téléspectateurs (3 652 000 téléspectateurs / 17,80 %).

Comme les trois saisons précédentes, ces beaux résultats ne sont pas dus au hasard. D’une part, en misant sur la simplicité des règles du jeu et l’esthétique des nouveaux décors, la production a su parler à tous les publics sans perdre qui que ce soit. Si les enfants (4-14 ans) ont été une nouvelle fois la cible privilégiée de la chaîne publique, à de nombreuses reprises, le Fort a su attirer la fameuse « ménagère de moins de 50 ans, responsable des achats », sans doute un peu désabuser par les rediffusions de la Une. D’autre part, c’est bel et bien grâce à un casting des plus soignés que l’émission a pu s’imposer et attiser la curiosité de petits et grands. En misant sur les people en vogue comme les jeunes chanteurs à succès du moment Baptiste Giabiconi et Colonel Reyel, la chanteuse Leslie, la danseuse de Danse avec les Stars Fauve Hautot, la comédienne de Plus Belle la Vie Laëtitia Millot, l’animatrice et ancienne gagnante de Secret Story Nadège Lacroix… la production et la chaîne ont réussi à fédérer un large public et damner le pion à TF1, qui n’a diffusé que très peu de divertissements avec des célébrités cette saison. Grave erreur stratégique, car chacun sait que le samedi soir est une case généralement difficile pour des séries où les téléspectateurs attendent plutôt des émissions de détente divertissantes. Déjà lors de l’été 2005 la Une avait voulu lancer une grande série (inédite cette fois) en prime time le samedi soir (Lost : les disparus) et s’y était sérieusement brûlé les ailes, tout comme Heroes deux ans après.

UNE CONCURRENCE PEU PLÉBISCITÉE

Ne boudons pas notre plaisir certes, mais disons les choses franchement : Fort Boyard a largement bénéficié cette année de l’erreur stratégique de programmation faite par TF1. Cette dernière avait choisi de placer sa franchise américaine à succès Les Experts : Manhattan (pour remplacer l’échec monumental de son Dallas nouvelle génération, déprogrammé faute d’audience). Seulement, il ne s’agissait pas d’épisodes inédits, mais d’épisodes déjà multidiffusés. Résultat : TF1 s’est retrouvée en fâcheuse posture à plusieurs reprises, battu par Fort Boyard.

JPEG - 197.1 ko
JPEG - 199.7 ko

Toutefois, la Une n’avait pas uniquement misé sur cette série. Les deux épisodes inédits de son jeu phare (devenu toutefois plus exceptionnel) Qui veut gagner des Millions ? diffusé sans interruption depuis 2000 ont réussi à placer la chaîne privée largement en tête des audiences les 13 juillet (3 328 000 téléspectateurs / 22,5 % du public) et 31 août 2013 (4 148 000 téléspectateurs / 22,4 % du public) tandis que la déclinaison de son jeu quotidien Les 12 coups de midi, rebaptisé pour l’occasion Les 12 coups de soleil, a permis à la chaîne de briller le 20 juillet (3 517 000 téléspectateurs / 23,2 % du public). Ces deux divertissements avaient déjà permis à TF1 d’être leader l’été dernier lors de leurs diffusions à l’antenne. Une piste que pourrait explorer TF1 l’été prochain en diffusant ces deux jeux en alternance par exemple. Car il est peu probable que la chaîne ne réagisse pas : bien que toujours leader en moyenne sur les neuf samedis de l’été face à Fort Boyard, TF1 perd du terrain saison après saison, signant une de ses pires performances dans cette case du samedi soir depuis des années. Avec 3 191 333 téléspectateurs (19,03 % du public) en moyenne sur l’été, TF1 manque de se faire dépasser par France 2 (3 110 778 téléspectateurs / 17,90 % du public), seulement 80 000 téléspectateurs séparent les deux chaînes (1,13 % d’écart en part d’audience). L’an dernier, plus de 221 000 téléspectateurs séparaient les deux chaînes (2,64 % d’écart en part d’audience).
Dans ce contexte télévisuel difficile avec un nombre de téléspectateurs peu important devant la télévision les samedis soirs de l’été, M6 et France 3 récupèrent les miettes. M6 n’a pas démérité en réalisant des scores assez stables sur tout l’été avec ses séries, tandis que France 3 a eu plus de mal à s’imposer en proposant des téléfilms.

EN ROUTE VERS LA SAISON 2014

C’est cette fois sans ambiguïté que nous pouvons clore ce bilan. En effet, France 2 a cette année pris les devants quant à l’avenir de FortBoyard. Elle a en effet donné rendez-vous aux téléspectateurs l’été prochain pour la 25e saison du jeu dans une bande-annonce diffusée directement après le générique de fin de la dernière de la saison. Un fait rare qui ne s’est produit qu’une seule autre fois dans l’histoire du jeu lors de la dernière de la saison 1999 (à l’occasion du départ de Patrice). Un panneau avait donné rendez-vous aux téléspectateurs l’été suivant avec un nouvel animateur. C’est sur cette certitude que nous vous donnons rendez-vous en juillet prochain (et toute l’année sur le site bien sûr !) pour célébrer les 25 ans de Fort Boyard comme il se doit aux côtés du Père Fouras, de Passe-Partout, de La Boule, de Félindra et d’Olivier Minne (ah non ! Sur ce point, nous sommes désolés, aucune confirmation ne nous est parvenue, il faudra donc encore un peu patienter) !


Audiences : © Médiamat / Médiamétrie - 4 ans et + - Tous droits réservés

Graphiques : © www.fortboyard.net - Documents originaux - Réutilisation interdite sur un autre support.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics