Mise en page 1

Fort Boyard

Télé Star, été 1993

Publié le samedi 29 juillet 2006 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication dans la rubrique Dans la presse en 1993.

        

De retour pour l’été, « Fort Boyard » fait peau neuve : une nouvelle animatrice vient tout d’abord rejoindre Patrice Laffont aux commandes du jeu : il s’agit de Cendrine Dominguez, femme de l’ancien champion de tennis Patrice Dominguez, et qui a fait ses premières armes à la télévision dans « Sportissimo » et « Salut Manu ! ».

Autre nouveauté : cette année, les candidats jouent au profit d’associations caritatives, d’utilité publique, ou de recherche médicale. « Fort Boyard » accueillera ainsi, entre autres, une équipe de l’ARC (recherche sur le cancer), de Madinina (sur les lésions de la moelle éplnière), de Petits princes (pour les enfants hospitalisés) ou encore de Médecins du monde. D’autres équipes seront composées d’artistes, de vedettes ou de sportifs qui céderont leurs gains. Le XV de France jouera ainsi pour l’Adicare (institut du cœur), le Buffalo Bill’s Wild West show pour l’AICF, et les animateurs de France télévision pour Emmaùs. Les règles du jeu sont inchangées : les six candidats de chaque équipe doivent subir des épreuves physiques ou intellectuelles dans un temps limité, afin de récupérer des clefs (7 au maximum). Ces clefs donnent accès à des indices permettant de découvrir un mot de passe, qui ouvre la salle au trésor. L’équipe tente alors d’emporter un maximum de pièces d’or (des « boyards ») avant que tes tigres, gardiens des lieux, ne soient lâchés. Le nombre de « boyards » rapportés détermine la somme gagnée. Cette année, de nouvelles épreuves (« La tête dans l’eau », « Le tonneau », « L’échelle infernale », « Le baril de poudre », « La cellule qui rétrécit », etc.) s’ajoutent à des défis devenus traditionnels, comme « Les énigmes du père Fouras », « Le magicien », « La lutteuse ». Dans l’une des épreuves, les candidats affrontent des scorpions.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics