Mise en page 1

INTERVIEW : Sarah Lelouch revient sur trois ans d’animation...

Publié le lundi 23 janvier 2006 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication dans la rubrique Interviews 2006.

        

Sur le principe de l’interview imaginaire, nous nous sommes plongé dans les archives des interviews qu’a donné Sarah aux différents journaux pendant trois ans. Voici les quelques questions et réponses résumant ces quelques dizaines d’interviews.

Peux-tu nous rappeler ton parcours avant Fort Boyard ?

Je suis journaliste depuis l’âge de dix-huit ans et je voulais faire de la télé. Je présentais à l’époque Portraits sur RFM TV, une émission dans laquelle je recevais chaque semaine une personnalité. Pour Fort Boyard, ce n’était pas gagné d’avance. J’ai passé un casting avec trois autres jeunes femmes, certaines connues, d’autres moins. Le jour des castings, j’étais la dernière à quitter le fort. Tout le monde m’a dit que c’était un signe et moi-même je voulais que c’en soit un : en arrivant sur le fort, j’avais l’impression dêtre une actrice débarquant à Hollywood.

Tu étais la cinquième animatrice sur le fort, comment as-tu défini ton rôle par rapport à tes prédécesseurs ?

Je serai encourageante sans être cassante. Je vais être une grande soeur autant qu’une confidente et une cheftaine. Je donnerai aux candidats des conseils pratiques : les candidats n’avaient plus le droit de visiter les cellules avant les émisions, je serai là pour recadrer l’équipe. Pour cela, j’ai fait toutes les cellules en une semaine (ma préférée, c’est la menotte, celle que je redoute, c’est le tube transparent).

Comment expliquez-vous le succès et la longévité de cette émission ?

Le concept est très original et il se renouvelle tous les ans avec différentes épreuves. Fort Boyard essaye chaque année, de surprendre son public, de lui offrir quelque chose de nouveau. Je pense que c’est un programme familial de 7 à 77 ans et intergénérationnel. Les jeunes d’il y a quinze ans sont devenus parents et apprécient de voir leurs enfants regarder, à leur tour, Fort Boyard, c’est d’ailleurs mon cas.

En 2004, tu as fêté la millième émission et les quinze ans du jeu...

On s’est marré comme pas possible avec les anciens animateurs, en se racontant nos anecdotes respectives, ce que l’on aimait ou non chez les candidats... Quant à accueillir des enfants, ce fut vraiment super car ce sont surtout eux qui nous regardent. mais je ne sais pas si on pourrait le faire tout le temps, il faut un énorme dispositif de sécurité.

En 2005, TF1 a sorti l’artillerie lourde avec LOST...

Cela m’a fait peur, mais je trouve flatteur que TF1 fasse une telle contre-programmation ! Et puis, on a beaucoup de fidèles, notamment les enfants.

Certains animateurs ont animé Fort Boyard pendant dix ans, pourquoi pas toi ?

Cette émission a changé ma vie, mais pas question pour moi de la faire au détriment d’autre chose. J’avais l’impression de tourner en rond, puis j’ai monté ma société de production. On a mis en route Planète Rap et les critiques sont très bonnes. J’ai de nouvelles occupations. Cela dit, j’espère être candidate cet été !

Sources : Télé Poche n°2675, Télé Magazine n°2486, n°2541, Télé Star n°1395, France-Soir (21/08/2004), Closer n°4, Télé 15 jours n°32, www.sarah-lelouch.com. Cette interview n’est pas inédite et a été reprise à partir des sources pré-citées.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics