Mise en page 1

Indiana Jones à Fort Boyard

Télé Star, été 1991

Publié le samedi 29 juillet 2006 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication dans la rubrique Dans la presse en 1991.

        

Des mygales, un python, un cobra, quatre tigresses, un parcours du combattant semé d’embûches et d’énigmes... « Fort Boyard » a déroulé son tapis d’émotions, d’aventures et de risques pour accueillir les candidats à bord du vaisseau de pierre ancré au large de La Rochelle. Une chasse au trésor 91 digne d’Indiana Jones !

Boyardesque ? Késaco ? Cet adjectif, très à la mode au large de La Rochelle et sur lequel se pencheront peut-être un jour nos académiciens, résume à lui seul tous les ingrédients du jeu d’Antenne 2 : aventure, rebondissements, suspense, frissons... Pour la deuxième année consécutive, des candidats téméraires utilisent musles et cellules grises pour conquérir le trésor bien gardé de Fort Boyard. Les présentateurs, Patrice Laffont et Sophie Davant, fidèles au poste, s’accommodent parfaitement des changements intervenus dans le déroulement du jeu et la répartition de leurs rôles. Patrice, dont le nouveau look (barbu, cheveux courts) a surpris plus d’un téléspectateur, est devenu l’empêcheur « d’aventurer en rond » : « Je suis chargé de déstabiliser les candidats. Bref, je suis beaucoup moins gentil avec eux que l’an passé... » De son côté, la blonde Sophie, dans sa combinaison rouge à la Philippe de Dieuleveult, a hérité du rôle de l’ange gardien : « J’accompagne les équipes lors des épreuves, j’essaie de leur faire gagner du temps, mais pas question de leur mâcher le travail ! » Diffusé durant tout l’été, « Fort Boyard » réserve cette année à ses fans quelques nouveautés, dont les plus spectaculaires sont sans aucun doute les face-à-face des candidats avec quatre mygales, un cobra et un python de trois mètres de long. De charmantes bestioles (couvées des yeux par leur dresseur, Guy Demazure) venues tenir compagnie aux quatre tigresses chargées de protéger la salle du trésor et le coffre aux Boyards d’or.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics