Mise en page 1

Interview d’Anne RICHARD

« Une belle aventure sportive pour aider une bonne cause et offrir un joli divertissement au public... »

Publié le jeudi 21 août 2008 par Sébastien FARDET dans la rubrique Interviews 2008.

        

Anne RICHARD est une scénariste et actrice confirmée. Théâtre, télévision et cinéma. Elle débute sa carrière au cinéma en 1988 dans le film : « Encore ». Plusieurs films s’en suivent. En 1995, elle joue dans : « Les Filles du Lido ». En 1997, elle joue dans « Juge et Partie ». Pour la télévision elle tourne dans la saga de Marion SARRAUT : « La Comtesse de Charny » (1989). En 1990, on la retrouve dans : « La Vierge Noire ». En 1997, Anne tourne dans : « Mauvaises affaires ». C’est en 1998 que le public la remarque - et ce depuis 10 ans - grâce à son célèbre rôle du juge « Nadia Lintz » dans la série de France 2 : « Boulevard du Palais » (plus de 30 épisodes à ce jour). En 2004, elle tourne dans : « La peine d’une Mère ». C’est en 2001 qu’elle exerce ses talents de scénariste. Elle écrit l’histoire du téléfilm : « L’Amour interdit ». Côté théâtre, Anne joue en 2004 dans la pièce : « On achève bien les chevaux », mise en scène par Robert HOSSEIN. En 2008, elle joue le rôle de Jeanne d’Arc dans la pièce : « Jeanne d’Arc au Bûcher ». On retrouvera Anne bientôt sur France 2, dans les nouveaux épisodes de la série : « Boulevard du Palais ».

Vous pouvez retrouver l’actualité d’Anne sur le site d’Actrices de France où elle collabore : http://anne.richard.actricesdefrance.org/

Fort Bavard : Anne, connaissiez-vous « Fort Boyard » avant d’y participer ?

Anne RICHARD : Oui, comme spectatrice.

Fort Bavard : Comment avez-vous été contactée pour participer à cette émission ?

A.R. : J’ai rencontré l’une des organisatrices au Festival de Télévision de Luchon.

Fort Bavard : Pouvez-vous nous parler de la préparation / du briefing avant l’émission ?

A.R. : Oh oui ! Dès notre arrivée dans le train pour La Rochelle, on nous entraîne à l’exercice des indices, puis sur place nous avons droit à un petit patchwork des épreuves, et des mesures de sécurité ! Histoire de nous mettre la pression !! Je vous confirme que le trac est bien présent !

Fort Bavard : Connaissiez-vous personnellement les membres de votre équipe avant ?

A.R. : Oui je connaissais déjà tous les garçons rencontrés lors de festivals.

Fort Bavard : Quel a été votre sentiment lorsque vous avez mis les pieds sur le « vaisseau de pierre » ?

A.R. : Une vraie sensation d’aventure hors du temps.

Fort Bavard : Pouvez-vous revenir sur la journée du tournage ?

A.R. : Ce fut un mélange d’aventure, de peurs, de sport et une ambiance pleine de solidarité et de chaleur...

Fort Bavard : Y’avait-il des épreuves et/ou aventures que vous ne vouliez absolument pas avoir à faire ?

A.R. : Oui les serpents, une vraie phobie ! Ouf !!!

Fort Bavard : Quel personnage vous a le plus marqué ?

A.R. : Les Maîtres des Ténèbres, la mise en scène est très réussie, on tremble vraiment...

Fort Bavard : Quelles sont les qualités qui vous ont servi pour le jeu ?

A.R. : Mes aptitudes sportives, il faut vraiment l’être pour y participer. Et l’envie du dépassement de soi.

Fort Bavard : Au contraire, quelles peurs vous ont desservie ?

A.R. : Le trac.

Fort Bavard : Quelle partie du jeu vous a le plus marquée ?

A.R. : La partie aventure.

Fort Bavard : Vous avez ouvert l’émission avec la première épreuve, celle du « Barillet » où vous étiez accompagnée de Bernard. Vous étiez à deux doigts de réussir cette épreuve, pouvez-vous revenir sur ce moment du jeu ?

A.R. : On a mal commencé, démarrer à l’envers, c’est ce qui nous a fait rater.

Fort Bavard : Plus tard, vous êtes sollicitée pour l’épreuve du « Bonneteau » face au redoutable Magicien. Vous trouvez deux petites clés sur les trois nécessaires. Une nouvelle fois donc vous échouez, que vous a-t-il manqué pour réussir cette épreuve ?

A.R. : Il est trop fort !

Fort Bavard : Dans la partie du code-couleur, vous réussissez rapidement et brillamment à recomposer la combinaison avec l’aide de Julia et Bernard. Votre sentiment sur cette partie du jeu ?

A.R. : J’ai adoré, c’était de la logique pure.

Fort Bavard : Puis, vous êtes demandé à la première aventure au côté d’Yvon. Il s’agit de la « Tyrolienne ». Vous aviez le vertige, mais vous n’avez pas hésité à y aller. Vous avez tous les deux réussi cette aventure. Quelles sont vos impressions ?

A.R. : Géniales ! J’adore l’eau et je suis une bonne nageuse, j’ai évité de regarder en bas et n’ai pensé qu’à mon arrivée dans l’eau. On a l’impression de voler. Une fois à l’eau le courant était fort, mais je voulais absolument y arriver. Le panier me semblait si profond et l’on se sent seul, perdu. Je suis fière d’y être arrivée.

Fort Bavard : Enfin vous attend le duel des « Baguettes chinoises ». Vous aviez l’air très concentrée, vous ne trembliez pas et pourtant vous échouez à un dé d’écart. Pouvez-vous revenir sur cet échec ?

A.R. : J’ai tremblé une fois de trop ! Ça m’énerve, j’étais sur le point d’y arriver !

Fort Bavard : Dans la dernière phase du jeu : la Salle du Trésor, l’équipe était très organisée. Vous décidez d’échanger un indice contre une clé supplémentaire. Vous n’avez donc plus qu’un seul indice en main, Bernard était déjà prêt à se sacrifier pour récupérer un deuxième indice. C’est donc avec deux indices que vous avez trouvé le bon mot-code. Vous remportez ainsi, et avec brio, la belle somme de 16 670 € pour l’association « CARE ». Pouvez-vous revenir sur votre stratégie ?

A.R. : Nous avions bien préparé notre stratégie. Tout était décidé pour ne pas perdre de temps, qui faisait quoi, les sacrifices, l’énumération des lettres, la récupération des petites clés, rabattre les pièces, etc.

Fort Bavard : Quels souvenirs gardez-vous de cette aventure ?

A.R. : Plaisir, convivialité, peurs, efforts sportifs, joie. Satisfaction d’équipe...

Fort Bavard : Pouvez-vous nous résumer l’aventure « Fort Boyard » en quelques mots ?

A.R. : Une belle aventure sportive pour aider une bonne cause et offrir un joli divertissement au public...

Fort Bavard : Avez-vous gardé contact avec votre équipe ?

A.R. : Non, mais ça ne va pas tarder...

Fort Bavard : Seriez-vous prête à revenir sur le Fort dans quelques années ?

A.R. : Oh oui avec plaisir.

Fort Bavard : Nous vous avons vu il y a quelques jours dans l’épisode 20 de la série : « Duval & Moretti ». Nous vous retrouverons bientôt sur France 2 dans l’épisode n°28 intitulé : « Stationnement dangereux » de la série « Boulevard du Palais », au côté de l’actrice Nadia FOSSIER, quels sont vos projets à venir ?

A.R. : Du Théâtre à la rentrée.

Fort Bavard : Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

A.R. : Merci à l’équipe de « Fort Boyard » pour leur accueil si chaleureux et plein d’enthousiasme... Et à cette magnifique organisation. À bientôt j’espère... Amitié.


© 2008 - www.fortboyard.net - Tous droits réservés - Reproduction partielle ou complète interdite

Interview réalisée par Sébastien FARDET le 20 août 2008 - Mille mercis à Anne d’avoir répondu à mes questions, pour sa générosité et sa rapidité.

© Photos France 2 / Gilles SCARELLA / Anne RICHARD (que je remercie particulièrement pour nous avoir offert ce cliché)

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics