Mise en page 1

Interview de Bérengère CHEVY (la Naïade en 2002)

« Fort Boyard me semblait être l’opportunité rêvée de découvrir la télévision de l’intérieur et de rencontrer des célébrités »

Publié le vendredi 16 août 2013 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Interviews 2013.

        

Son personnage n’aura duré qu’une seule saison, mais Bérengère Chevy en garde de très bons souvenirs. En 2002, cette nageuse amateur étudiante en faculté de sport a été choisie par Adventure Line Productions pour interpréter le rôle de la Naïade, un nouveau personnage chargé d’affronter une candidate dans l’eau. Son but ? Protéger la clé à tout prix. Le candidat sautait le premier et Naïade partait toujours avec un petit retard pour que le jeu soit juste. Une fois les deux concurrents dans l’eau, la course pouvait commencer. Celui qui arrivait à se saisir de la clé en premier gagnait. Nous revenons avec Berengère Chevy sur son recrutement, son rôle et ses souvenirs.

Fort Bavard : Aviez-vous passé un casting pour interpréter le rôle de Naïade ?

Bérengère Chevy : J’ai bien passé un casting, mais j’étais seule, je suis venue sur le Fort présenter un saut de l’ange et un salto plongeon. La production m’avait demandé double salto plongeon (que j’avais travaillé avant en piscine), mais j’avais des difficultés à trouver mes repères et j’arrivais dans l’eau avec les yeux ouverts… Pour l’anecdote : Je suis arrivée au casting avec les deux yeux en coquard.

Fort Bavard : Étiez-vous une nageuse professionnelle ?

Bérengère Chevy : Non, je suis nageuse depuis toute petite, car j’adore l’eau et mon père était maître-nageur sauveteur.

Fort Bavard : Comment aviez-vous appris que la production recherchait une nageuse pour incarner le rôle de Naïade ?

Bérengère Chevy : Le frère d’un ami a appelé un jour ou j’étais à côté de lui, et en tant qu’ancienne gymnaste et bonne nageuse, il a pensé à moi !

Fort Bavard : Étiez-vous une téléspectatrice de l’émission à l’époque ?

Bérengère Chevy : Non.

Fort Bavard : Pourquoi aviez-vous envie d’intégrer l’émission ?

Bérengère Chevy : Et pourquoi pas ? Cela me semblait être l’opportunité rêvée de découvrir la télévision de l’intérieur, de rencontrer des célébrités voire de devenir célèbre !

Fort Bavard : Qu’avez-vous ressenti en arrivant pour la première fois, et par les airs via une grue, dans le Fort ?

Bérengère Chevy : Je me suis dit « génial », vraiment une grande aventure en perspective !

JPEG - 184.4 ko

Fort Bavard : La production vous a-t-elle coaché en vous donnant des conseils ou consignes pour interpréter votre rôle ?

Bérengère Chevy : Non il n’y a pas eu vraiment de coaching, je maitrisais mes sauts et ma nage, ils choisissaient le saut et me conseillaient de gagner ou perdre, cela marchait dans les deux sens. J’ai toujours réalisé le saut souhaité, mais en revanche j’ai toujours perdu mes courses (à part la première, car il me semble que la candidate du lido a bu la tasse, si mes souvenirs sont exacts !)

Fort Bavard : Avez-vous suivi un entraînement particulier ?

Bérengère Chevy : Non, j’étais en faculté de sport à l’époque donc déjà un peu affutée !

Fort Bavard : Avez-vous gardé des liens avec certains personnages du jeu ?

Bérengère Chevy : Oui avec Marie (Pecquery NDLR), la Bohémiènne du Fort, nous avons fondé une association de cirque à la suite du Fort, j’ai vécu chez elle et l’ai aidé à lancer l’association.

Fort Bavard : Dans le même ordre d’idée, rencontriez-vous les participants et surtout les candidats qui allaient vous défier ?

Bérengère Chevy : Oui parfois j’ai pu échanger avec certains, mais c’était des moments rares et précieux.

Fort Bavard : Votre personnage n’a eu qu’une saison d’existence. Regrettez-vous que votre rôle n’ait pas été reconduit en 2003 ?

Bérengère Chevy : Ça m’aurait fait plaisir de revenir en effet.

Fort Bavard : Auriez-vous été partante pour continuer l’aventure ?

Bérengère Chevy : Bien entendu.

Fort Bavard : Quel est votre meilleur souvenir ?

Bérengère Chevy : Le casting, quand on m’a dit que j’étais prise !

Fort Bavard : Et le pire ?

Bérengère Chevy : C’est sans doute de perdre à « Pierre, feuille ciseaux » (le Chifoumi NDLR) contre Lorie ! Car, vous l’aurez compris, je faisais également un Maître du Temps dans la Salle du Conseil !

Fort Bavard : Quelle expérience avez-vous tirée de ces tournages ?

Bérengère Chevy : Rester humble, curieuse et aller à la rencontre de gens sympathiques !

Fort Bavard : Regardez-vous l’émission aujourd’hui ?

Bérengère Chevy : Non, toujours pas !

Fort Bavard : D’une manière générale, le milieu des médias vous intéresse-t-il ?

Bérengère Chevy : Oui.

Fort Bavard : Quel métier exercez-vous aujourd’hui ?

Bérengère Chevy : Je suis responsable du pôle événement dans une agence de communication et je commercialise du théâtre en entreprise.


Propos recueillis par Guillaume COMONT.

Photos : © France Télévisions / Adventure Line Productions - Réproduction interdite

Merci à Bérengère Chevy d’avoir partagé avec nous ses souvenirs de son aventure à Fort Boyard en 2002, lors de la 13e saison du jeu.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics