Mise en page 1

Interview de Laurent ARTUFEL

« Je veux être là pour fêter les 20 ans... C’est bientôt ! »

Publié le mercredi 25 juillet 2007 par Sébastien FARDET dans la rubrique Interviews 2007.

        

Laurent Artufel, animateur de télévision et candidat à Fort Boyard, a répondu à nos questions.

Fort Bavard : Connaissiez-vous « Fort Boyard » avant d’y participer ?

Laurent ARTUFEL : Evidemment ! Je suis un enfant de la TV, j’ai grandi avec et « Fort Boyard » fait partie des murs pour moi. C’est un véritable honneur que de pouvoir poser un pied dans le Fort et participer pleinement à cette émission.

Fort Bavard : Comment avez-vous été contacté pour participer à cette aventure ?

LA : C’était assez surréaliste... Le soir où l’on m’a contacté je me trouvais à Bercy, au concert de Michel POLNAREFF... C’était déjà assez magique... Mon téléphone n’arrêtait pas de sonner mais je ne décrochais pas... Jusqu’au moment où je reçois un texto me demandant de rappeler la personne qui s’occupe des invités sur le Fort ... Je me suis levé, je suis parti rappeler de suite, je ne voulais pas perdre cette occasion...

Fort Bavard : Comment avez-vous été préparé / briefé avant l’émission ?

LA : On vous donne quelques conseils pratiques pour l’organisation de l’équipe, quelques conseils point de vue sécurité et surtout quelques conseils pour ne pas blesser les animaux si l’on venait à en croiser...

Fort Bavard : Connaissiez-vous personnellement certains membres de l’équipe avant ?

LA : Non aucun mais l’inconnu crée parfois des liens...

Fort Bavard : Quelle a été votre première impression quand vous avez mis les pieds sur le Fort ?

LA : Un véritable rêve, je n’y croyais pas... D’ailleurs je n’y crois toujours pas, je pense que j’ai dû rêver toute une journée et on a filmé ce rêve ! Je ne m’en remets toujours pas, je crois que je dois saouler mes amis avec... Mais faut me comprendre !!!! Même Paris HILTON ne peut pas se payer un séjour sur le Fort, c’est un privilège que de vivre cette aventure.

Fort Bavard : Pouvez-vous revenir sur la journée du tournage ?

LA : Riche en émotion... Faut dire que j’ai croisé un serpent, quelques rats et La Boule, lors de mon passage en prison... Oui parce que je suis allé en prison, je ne suis pas repassé par la case départ et je n’ai pas touché les 20 000 !!! Quoi qu’à la fin du jeu nous avons battu le record de la saison avec... (surprise !)

Fort Bavard : Y’avait-il des épreuves et / ou aventures que vous redoutiez ?

LA : Le pire aurait été la fosse aux serpents, ce qui est tout simplement impossible pour moi... un serpent je veux bien, mais une centaine... Non !

Fort Bavard : Quel personnage vous a le plus marqué sur le Fort ?

LA : Tous les personnages sont assez marquants à commencer par le maître des lieux, Olivier MINNE lui-même qui arrive à animer avec justesse et sérieux sans tomber dans le ridicule. Il mène à bien toute l’émission et tout le suspens même sur le tournage...

Fort Bavard : Quelles sont les qualités qui vous ont servi sur le Fort ?

LA : L’esprit d’équipe ! J’aime tirer les gens vers le haut et s’encourager les uns, les autres est une des clefs principales de la réussite de ce jeu. Une grande et belle énergie à se partager ! Mes petits muscles m’ont bien servi pour une épreuve de force, je ne regrette pas mes heures passées avec mon coach au sport toute l’année !

Fort Bavard : Au contraire, quelles peurs vous ont desservi ?

LA : Aucune, que ce soit les serpents, les rats ou encore l’eau glacée j’ai réussi à les combattre toutes. Ca a pris du temps mais j’y suis arrivé ! Il faut savoir faire la différence entre la phobie et la peur... La peur peut se combattre.

Fort Bavard : Quelle partie du jeu vous a le plus marqué ?

LA : Mon passage en prison avec la rencontre inévitable d’un serpent et des rats mais la nuit tombée... La salle des maîtres des ténèbres. Se retrouver face à un gardien du temps pour un duel est assez impressionnant. Cette pièce secrète est allumée de quelques flambeaux et l’ambiance est assez mystique...

Fort Bavard : Quels souvenirs gardez-vous de cette aventure ?

LA : Sûrement un des plus beaux jours de ma vie, après ma naissance ! Lol.

Fort Bavard : Pouvez-vous nous résumer l’aventure « Fort Boyard » en quelques mots ?

LA : Une épreuve collective associée à un défi personnel. La solidarité y est l’atout principal surtout quand au final on reverse l’argent à l’association.

Fort Bavard : Avez-vous gardé contact avec votre équipe ?

LA : Avec Virginie GUILHAUME. Nous nous croisons sur les plateaux de France Télévision et avec Delphine CHANEAC. Nous nous croisons ailleurs...

Fort Bavard : Seriez-vous prêt à revenir sur le Fort dans quelques années ?

LA : Je veux être là pour fêter les 20 ans... C’est bientôt !

Fort Bavard : Nous vous avons vu récemment sur FRANCE 2 à la présentation de l’émission « Change Ta Chambre », quels sont vos projets ?

LA : Suite au succès des audiences, la chaîne a décidé de laisser l’émission tout l’été à l’antenne le samedi matin à 10h00, voilà déjà une bonne nouvelle. Sinon, toujours présent dans « Le Grand Zapping de l’Humour » avec Thierry BECCARO... Pour le reste vous me retrouverez tout le mois d’août avec... le maître du Fort, l’excellent Olivier MINNE dans une série d’émissions spéciales sur les 25 ans du festival « Juste Pour Rire »... Et puis un long métrage pour la rentrée... Avant de faire de la télévision j’ai toujours été comédien et je le suis toujours pour le meilleur et pour le pire !

Fort Bavard : Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

LA : Toutes les infos sur www.laurent-artufel.com.
Et comme dirait l’autre... « Toujours plus grand, toujours plus haut, toujours plus Fort ! »

Merci à vous !

Fort Bavard : « Plus loin »... Laurent... « Toujours plus loin... ».


© 2007 - www.fortboyard.net - Tous droits réservés - Reproduction partielle ou complète interdite

Interview réalisée par Sébastien FARDET le 11 juillet 2007 - Un énorme merci à Laurent pour m’avoir accordé du temps et pour ses photos -

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics