Mise en page 1

Jaba le Pirate (1995-2000)

Interprété par Yan Lukes

Publié le vendredi 4 juillet 2008 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Grandes figures du jeu.

        

Cette semaine, votre Webzine publie le portrait de Jaba le Pirate, l’un des personnages les plus populaires de l’émission, malgré sa disparition du Fort en 2000.

Jaba le Pirate est probablement le personnage le plus haut en couleur que l’émission ait connu à égalité avec le Professeur Fou (prochainement présenté dans un nouveau portrait).

Jaba débarque à Fort Boyard en 1995 et dès le départ, il est le trublion de service et s’amuse à faire des cadeaux empoisonnés à son camarade de jeu La Boule qui passe son temps à le pourchasser dans les coursives du Fort.

À son arrivée sur le Fort, il est vêtu d’un costume en cuir marron, rappelant tout à fait celui d’un vrai pirate parti à l’abordage, d’une chemise rouge, d’un chapeau et de bottes en cuir. Mais son apparence évolue au fil des saisons et un peu plus tard, il arbore un costume de velours bleu et une chemise blanche, qui rendent le personnage plus élégant en soi, mais toujours aussi facétieux.

Il possède bien sûr la particularité physique du pirate légendaire puisqu’un crochet remplace sa main gauche, témoignage de ses combats passés.

Il ne se déplace jamais sans son sabre ou son arme, qui n’est autre qu’un pistolet d’officier de marine, ce qu’il a dû être dans le passé avant d’arriver à Fort Boyard.

Sur le Fort, à ses débuts, il combat un candidat dans l’épreuve de l’« escrime » en cellule 220. Le candidat, muni d’un fleuret, devait essayé de viser la ceinture de Jaba pour faire tomber et récupérer la clé.

L’année suivante, en 1996, cette épreuve est supprimée et remplacée par une autre : les « Poignards » qui restera jusqu’en 1999. Dans cette épreuve, le candidat n’affronte plus directement le Pirate du Fort, il doit lancer des poignards sur des portraits de pirates (qui par ailleurs sont peut-être d’anciens ennemis de Jaba). Si le candidat vise bien et touche le bon portrait, la clé peut être récupérée.

Cette épreuve donna lieu à nombre de saynètes amusantes de la part de Jaba qui mimait bien souvent de s’éventrer quand le candidat remportait la clé.

Il faut noter aussi l’apparition de Jaba dans l’épreuve de la « Secousse » jouée seulement en 1998. Le candidat devait faire passer un anneau le long d’une barre en fer sans jamais la toucher sous les yeux attentifs du Pirate.

De plus, dans l’aventure de la « Tête chercheuse », il n’était pas rare qu’il effraie les malheureux candidats en les surprenant au détour du parcours.

Lorsque la belle Bohémienne a débarqué sur le Vaisseau de Pierres en 1998, il en tomba éperdument amoureux et ne cessa de vouloir la charmer. Mais la belle ne lui offrira jamais sans cœur.

C’est peut-être la raison pour laquelle Jaba quitte définitivement le Fort après la saison 2000, on dit qu’il serait retourné en Tchécoslovaquie, son pays d’origine, où il avait déjà tourné nombre de films de capes et d’épées.


© 2008 - www.fortboyard.net - Tous droits réservés - Reproduction partielle ou complète interdite

Photos d’archives : Droits réservés - Réutilisation sans autorisation sur un autre support formellement interdite.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics