Mise en page 1

L’épreuve des Cylindres de Fort Boyard fait débat dans « Touche pas à mon poste ! »

Le débat a eu lieu entre Benjamin Castaldi et Gilles Verdez

Publié le lundi 14 mai 2018 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Vidéos et podcasts 2018.

        

Il eût été étonnant que Touche pas à mon poste ! ne revienne pas sur la suppression de l’épreuve emblématique des Cylindres cet été dans Fort Boyard. Cette information, révélée par Le Parisien dimanche dernier, a fait couler beaucoup d’encre et a été à l’origine d’un raz-de-marée d’articles.

La production et la chaîne, soucieuses de désamorcer une éventuelle future (et stérile ?) polémique dans le contexte du mouvement #MeToo qui a ébranlé le monde il y a quelques mois, ont décidé de supprimer cette épreuve vieille de plus de 25 ans. Un classique joué par très peu d’hommes, mais critiqué chaque année pour ses angles de caméra un peu trop intrusifs sur les formes des candidates désignées.

Officiellement, l’épreuve est supprimée, car sa mécanique est ancienne et faute de place suffisante dans le Fort pour installer de nouveaux jeux. Officieusement, les critiques des féministes à son encontre n’ont fait qu’accélérer sa chute.

Bien sûr, les avis sur sa suppression sont partagés, mais on ne peut que se féliciter que cette annonce arrive maintenant, afin d’éviter que le retour de l’émission passe à l’arrière-plan en juin prochain.

Dans Touche pas à mon poste ! ce lundi 14 mai 2018, Benjamin Castaldi (qui a annoncé sa participation au jeu cet été), comme la rédaction de l’émission, s’est montré défavorable à la suppression de cette épreuve. Gilles Verdez a considéré lui que c’était une bonne décision, jugeant l’épreuve sexiste et honteuse, regrettant que la décision n’ait pas été prise avant et précisant que la France avait changé. Benjamin Castaldi a lui trouvé qu’il était de bon ton de prendre ce genre de décision actuellement alors même que pour lui l’épreuve n’avait rien de choquant (plus de 25 ans d’antenne). La chanteuse Amel Bent a ajouté son grain de sel, jugeant qu’il aurait été possible de conserver l’épreuve en l’aménageant, par exemple avec d’autres angles de caméra et surtout des tenues moins échancrées. Elle a remarqué que cela ne choquait pas trop les hommes qui pouvaient ainsi « se rincer l’œil », mais que c’était gênant pour les candidates. Elle a précisé qu’elle ne la ferait pas. La chroniqueuse Kelly Vedovelli, qui a annoncé aussi sa participation à l’émission cet été, s’est dite satisfaite de sa suppression, car elle se doutait qu’on lui aurait fait faire alors qu’elle ne le souhaitait pas. La chroniqueuse Valérie Benaïm a rétorqué qu’Enora Malagré l’avait faite, mais avec un tee-shirt col rond. Pour Gilles Verdez, sous couvert d’une émission familiale, on exhibait honteusement la poitrine des candidates et pour lui cela n’était plus possible. Jean-Luc Lemoine, qui a participé plusieurs fois au jeu, a indiqué que c’était une super épreuve, mais qui était devenue un moment sexy alors qu’il aurait suffi de la faire faire par des garçons, étant donné que c’est une épreuve physique difficile à faire. Enfin, Christine Kelly, ancienne sage du CSA, a précisé n’avoir jamais voulu faire l’émission, alors que cela lui avait été proposé, justement à cause de cette épreuve. A noter que Jenifer, invitée de l’émission, a répondu à Cyril qu’elle n’avait jamais fait l’émission et que cela ne la tentait absolument pas.

Le passage s’est terminé par le sondage J’aime/Jaime pas, et 68 % des votants ont déclaré regretter la suppression de cette épreuve. Gageons qu’ils sauront toutefois apprécier les nouveautés que le jeu va leur réserver cet été, et qui devraient leur faire vite oublier les Cylindres...

Nous vous proposons de revoir ce passage en intégralité :


Extrait vidéo : © C8 / H2O Productions

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics