Mise en page 1

La Belgique revient à « Fort Boyard » !

Après 5 ans d’absence depuis 2001, la Belgique sera à nouveau représentée à « Fort Boyard »...

Publié le samedi 8 juillet 2006 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Actualités 2006.

        

C’est la chaîne privée « RTL-TVI » qui a annoncé la participation de la Belgique au grand jeu phare. D’ailleurs, pour l’occasion, pas question pour cette chaîne de faire appel à des seules célébrités plus ou moins motivées puisque c’est à des anonymes, à raison de cinq par équipe, que « RTL-TVI » a ouvert le casting, une seule personnalité, choisie par la production, formera le sixième membre de l’équipe (pour la première émission enregistrée, c’est Sandrine Coorman, une célèbre présentatrice, qui a été choisie).

Ainsi, pour espérer être sélectionné, il fallait, entre autres, être un bon sportif, savoir assez bien nager, être âgé entre dix-huit et cinquante ans, mesurer au minimum 1 mètre 60/75 ou 1 mètre 70/90 selon le sexe et peser moins de 90 kilogrammes. Une première sélection sur dossier avait eu lieu du 03 mai au 19 mai et précédait le vrai casting du week-end du 27 mai qui a désigné les équipes qui sont venues tourner dans le Fort cette semaine, du lundi 3 au vendredi 7 Juillet 2006. Une dizaine d’émissions sont prévues et le format est plus court que pour notre version puisqu’il est fixé à 55 minutes seulement. Inutile de préciser que les sélections étaient, bien sûr, réservées à nos amis Belges.

La version belge reprendra à peu près le principe de l’émission française mais avec un format plus court, seules les parties épreuves, aventures et Salle du Trésor ont été conservées, exit donc la quête du Cristal et le Conseil (devenu mythique en France depuis 1995). La diffusion des émissions devrait commencer courant Septembre et se poursuivre jusqu’au mois de Novembre. Cette version sera animée par deux animateurs belges (voir notre montage) Jean-Michel Zecca (animateur du nouveau jeu estival « Qui est le bluffeur ? » sur « France 2 ») et Sandrine Dans.

Quant au Père-Fouras, il ne sera pas interprété par notre bien aimé Yann Le Gac mais par Jean-Paul Andret (voir notre photo). Le rôle sera par ailleurs différent de l’original, chaque pays étranger ayant son propre Père-Fouras, original et fantaisiste. Cette fois, bien que le Père-Fouras sera toujours un vieillard (mais assurément moins vieux que le notre), il sera connu sous le nom du vicomte Godefroid de Tribouriau. « Un personnage ayant existé, et dont la famille trouve ses racines en Hainaut. Né en 1915, après une enfance au Congo, il s’installe à La Rochelle, ne pouvant regagner la Belgique à cause de la guerre. Le voilà désormais qui veille sur le Fort Boyard belge. » explique notre confrère « Le Soir ».

En outre, la Belgique est donc venue s’ajouter aux trois autres pays étrangers, initialement prévus dans le calendrier des tournages de l’été 2006. Après la France et la Russie qui ont tourné ces dernières semaines, la Belgique a enregistré cette semaine ses dix émissions et sera succédée par la Grèce. On apprend aussi, toujours selon le quotidien belge « Le Soir », que l’Algérie a signé son contrat mercredi pour enregistrer quelques émissions Fort Boyard et achèvera cette nouvelle saison de tournages au sein du Fort en venant occuper les lieux après la Grèce.

Même si le nombre de pays participants au concept Fort Boyard est en hausse cette année, nous pouvons constater que l’engouement des pays étrangers n’est plus le même que jadis. L’année dernière, seules la France et la Grèce partageaient le Fort en Juin, c’est beaucoup moins qu’il y a 6 ans où il accueillait pas moins de 11 pays dont, entre autres, l’Allemagne, la Suède, l’Angleterre, le Québec, l’Argentine, le Danemark, la Norvège, la Belgique, la Turquie, la Hongrie et évidemment notre cher pays. Espérons donc que le sursaut de cette saison se poursuive pour que le Fort retrouve son attractivité d’antan, car ce n’est plus en France que l’excellente réputation de Fort Boyard reste à faire, ce dernier s’étant déjà hissé au rang de symbole français par excellence.

© 2006 - www.fortboyard.net - Reproduction interdite

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics