Mise en page 1

La sauvageonne de Fort Boyard : et pourtant, elle parle !

Par Michel Tregaro, Télé Loisirs, été 1996

Publié le dimanche 30 juillet 2006 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication dans la rubrique Dans la presse en 1996.

        

Elle hante les couloirs du fort Boyard et surgit des murailles aux moments les plus inattendus. Mais qui donc est elle ?

Née à Lille il y a vingt-six ans, mais devenue Parisienne très vite, Iléana Prouvost a le théâtre dans le sang. Les pieds sur terre, elle a cependant tenu à suivre des études d’économie et s’est lancée dans la vie professionnelle. « Mais j’ai vite craqué et laissé la passion l’emporter sur la raison », raconte t-elle en souriant. Ainsi, on l’a vu dans « Elisa », avec Vanessa Paradis, et à la télévision dans « Une nounou pas comme les autres », en serveuse, au côté de Mimie Mathy. Parce que ses amis la surnomment « la sauvage » depuis longtemps, elle a tout de suite pensé que ce rôle dans « Fort Boyard » était pour elle. « Mais j’ignorais que le personnage était muet », explique Iléana. « Imaginez ma surprise quand on m’a demandé de me taire. » A défaut de pouvoir utiliser le verbe, c’est donc par ses yeux gris-bleu qu’elle a choisi de s’exprimer face aux candidats. Et, sur le tournage, elle a poussé la plaisanterie encore plus loin, s’amusant à jouer aussi les carpes au-delà de la fin de l’enregistrement. Et avec succès ! Paul Belmondo, qui l’a côtoyée une journée durant, a été fort étonné quand, le soir, elle lui a adressé la parole.

Au Fort Boyard, une dizaine de pays enregistrent des jeux semblables à ceux diffusés par France 2. Ils viennent avec leurs animateurs et un père Fouras parlant leur langue. Mais les personnages muets (Jaba le pirate, Félindra la dompteuse, Passe Partout, Passe Temps, l’Homme fort...) participent à ces émissions étrangères. Cette année là, la sauvageonne n’est pas dans la distribution internationale. Ce n’est pas forcément mauvais signe, plutôt une sorte de test. Ce fut aussi le cas pour Jaba, qui, la première saison, apparut uniquement dans l’édition française.


Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics