Mise en page 1

« Le mystère de Yule » : l’heure de vérité...

Le test de notre rédactrice, les réactions des internautes !

Publié le dimanche 13 novembre 2005 par Anne-Sophie LECACHEUR-MOIGNARD dans la rubrique Produits dérivés.

        

Mais que se passe-t-il à Boyard ? Le Père Fouras lisse tranquillement sa barbe pendant qu’un type un peu fou veut transformer le fort en grand huit ! Non, ce n’est pas un nouveau concept d’émission pour l’année prochaine, mais le synopsis de la nouvelle bande dessinée, Le Mystère de Yule, sortie depuis le 25 octobre 2005 aux éditions Jungle (collection « Les aventuriers de Fort Boyard », 9,90€). La critique de la rédaction sur la BD parue le 25 octobre 2005.

Résumé

L’histoire débute lorsque quatre jeunes (deux filles, Aurélia et Jill, et deux garçons, Célestin et Sandji) font une balade en bateau au large de l’île d’Oléron. Mais voilà, le bâteau que Sandji a « emprunté » à son père tombe en panne, à quelques mètres du célèbre fort Boyard. Ne sachant que faire, les quatre ados se réfugient dans le fort. Parallèlement, le Père Fouras reçoit la visite d’un antipathique comte qui se dit propriétaire du fort. il veut renvoyer tous ses habitants et construire à la place un parc d’attractions.

Le Père Fouras est toujours là, avec ses fidèles accolytes La Boule, Félindra, Passe partout ou encore Passe-Temps. Parviendront-ils, avec l’aide des adolescents, à sauver le fort Boyard ?

L’avis de la rédaction

On a aimé : Un Père Fouras toujours aussi déjanté, une histoire bien ficelé. Le dessinateur nous confiait il y a quelques semaines [1] avoir voulu « adapter le format Jeu/TV à la BD d’aventure » : pari gagné !

On a moins aimé : Les graphismes un peu trop manga et les personnages du fort un peu sous employé (les maîtres des ténèbres par exemple).

Note attribuée : 15/20

Réactions de lecteurs...

Henri, étudiant : Le début est bien, la fin par contre s’éloigne un peu du fort. mais pourquoi prendre un chien imaginaire et non pas Samson, comme dans l’émission ? Mais dans l’ensemble, ce n’est vraiment pas mal du tout.

Kévin, collégien : Le fort est magnifiquement représenté avec un Père Fouras plein d’humour !

Antoine, collégien : Le Père Fouras est amusant quand il gagate avec ses énigmes. En plus, les héros sont des jeunes, ça nous change des candidats habituels. Les dessins sont super, même si l’histoire est quand même un peu bizarre.

Alexandre, collégien : L’histoire est trop déconnectée de l’émission TV. Sinon, globalement j’ai bien aimé.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics