Mise en page 1

Olivier Minne bientôt dans la peau d’un trouble conseiller financier sur France 3

Publié le lundi 14 mai 2012.

        

Par Guillaume - Rédacteur en chef.

Avant de le retrouver début juillet dans la 23e saison de Fort Boyard, les fans d’Olivier Minne, les fidèles téléspectateurs de France 3 ou les simples amateurs d’intrigues vont pouvoir apprécier une fois de plus ses talents de comédien aux côtés de Line Renaud dans la fiction Simple question de temps réalisée par Henri Helman et coproduite par France Télévisions. La diffusion est programmée pour le samedi 5 juin 2012 à 20 h 35. Simple question de temps est l’adaptation du roman policier éponyme de James Hadley Chase.

Dans ce thriller, Olivier Minne campera Philippe, un trouble conseiller financier aidant Marc Weber, le neveu déshérité d’une riche veuve, Laurence Delcourt, jouée par Line Renaud.

Voici le pitch officiel de France 3 :

La vie de Laurence Delcourt (Line Renaud) a tout d’un rêve. Pianiste de musique classique célèbre, elle a épousé un riche industriel. Désormais veuve et retraitée, Laurence gère sereinement sa fortune depuis sa splendide propriété de Cannes.Mais cet argent suscite de nombreuses convoitises. À commencer par celles de son neveu, Marc Weber (Julien Tortora), un jeune idéaliste qu’elle a radié de son testament. Pour y remédier, il monte un stratagème avec la complicité de sa petite amie, Véra (Romane Portail), de Serge (Yvon Back), chauffeur particulier de Laurence, et de Philippe (Olivier Minne), son conseiller financier. Mais, en dépit de son âge avancé et d’une apparente insouciance, Laurence sait que l’argent et l’ambition individuelle entraînent bien souvent des trahisons…

Le point de vue de Henri Helman, réalisateur et scénariste :

Lorsque mon ami le producteur Jean Nainchrik m’a proposé d’adapter Simple question de temps, de James Hadley Chase, avec Line Renaud dans un rôle à sa mesure, j’ai aussitôt réagi avec enthousiasme. Car, outre le plaisir de retrouver cette grande comédienne (c’est la quatrième fois que j’ai l’honneur de la diriger), le roman offrait l’occasion d’une machination originale, alliant humour et critique sociale, suspense et rebondissements inattendus, utilisant tous les ressorts classiques du « thriller » : appât du gain, avidité, ambition, amour, jalousie. Les personnages sont embarqués dans une histoire où rien ne se passe comme prévu. Pour s’en sortir, ils s’essaient à un double jeu jubilatoire et inquiétant. La riche et célèbre pianiste, qu’incarne Line Renaud, réussira-t-elle à déjouer le plan machiavélique mis en place par son entourage pour la spolier ? Joue-t-elle sa vie pour sortir du piège qui lui est tendu ? Un suspense angoissant, dans la grande tradition hitchcockienne, qui nous maintient en haleine jusqu’à la dernière seconde... avec un sourire un peu crispé.

Galerie photo :

Cliquez sur la miniature pour voir l’image en grand format !

JPEG - 201.1 ko
JPEG - 207.5 ko
JPEG - 279.6 ko

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics