Mise en page 1

Olivier Minne en interview sur RMC !

Interview d’Olivier Marschall en direct sur RMC le 7 août 2014

Publié le jeudi 7 août 2014 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Vidéos et audios 2014.

        

Alors que la saison 2014 de Fort Boyard et l’été battent leur plein, Olivier Minne continue d’assurer la promotion du jeu, ainsi que celle de Pyramide sur différentes antennes radiophoniques. Aujourd’hui, Olivier était l’invité des Grandes Gueules sur RMC pour la toute première fois. L’occasion pour lui de répondre sans langue de bois aux questions d’Olivier Marschall, de partager ses analyses sur Fort Boyard et le service public en général et de dresser sa carte d’identité.

Au cours de l’interview menée par Alain Marschall, Olivier a confié être fier des belles audiences de l’émission, en hausse cette saison encore, qui récompensent le travail réalisé par l’ensemble des équipes d’Adventure Line Productions et France Télévisions, soulignant toutefois qu’il n’avait pas pour autant l’œil constamment rivé sur les courbes. Très modestement, il a rappelé qu’à l’époque l’émission, présentée alors par Patrice Laffont et Sophie Davant, avait réalisé 11 millions de téléspectateurs lors de la première spéciale avec des célébrités durant la saison 1991 (au cours de laquelle Gérard Holtz, Daniel Bilalian, Daniela Lumbroso, Valérie Pascale... furent candidats), mais que depuis l’univers de la télévision était devenu beaucoup plus concurrentiel et dense avec de surcroît l’arrivée du second écran, qui n’existait pas à l’époque. Soulignant que la version avec les anonymes en 2010 avait été un échec, bien que le public avait réclamé leur retour, il a finement indiqué à son intervieweur que même sur le service public, le but était de fédérer un large public, et non de faire des taux d’écoute confidentiels. Il n’a pas manqué d’indiquer que sur la cible des 4-10 ans, le Fort réalisait des scores très élevés, ce qui est peu fréquent en télévision aujourd’hui.

Questionné sur le ton « politiquement correct » de Fort Boyard, à l’image de Vivement Dimanche, Olivier a montré qu’il lui arrivait d’employer des phrases à double sens dans l’émission lui conférant ainsi une certaine liberté de ton sur le déroulement du jeu. Il a également réaffirmé son envie de poursuivre l’animation tant que cela serait possible, dans la mesure où il ne ressent aucune lassitude, avec un tournage qui plus est court, de sept jours par an seulement.

S’il s’est refusé à révéler sa fourchette de revenus pour éviter les raccourcis de certains médias, Olivier s’est présenté comme un gérant de société aux revenus fluctuants selon les années, ajoutant que sa société de production participait à la conception artistique de Fort Boyard. Il a ensuite embrayé sur son rapport à la presse en indiquant qu’il ne faisait pas partie de la famille de ceux qui ouvrent les portes de leur intimité, et que c’est sans doute pour cela qu’il ne faisait plus beaucoup de couvertures de magazine.

Révélant qu’il n’était pas prévu, pour l’heure, que Pyramide revienne à l’antenne à la rentrée et que France 2 lui fasse de la place par ailleurs, il a néanmoins indiqué qu’un projet de théâtre avec les animateurs de la chaîne, à l’image de l’adaptation de Un fil à la patte qu’il avait porté en 2005 avec Francis Perrin, était en cours de négociation et que la chaîne s’était montrée jusque là très ouverte à ce sujet.

Nous vous proposons de visionner la fiche d’identité d’Olivier Minne et de réécouter son passage sur RMC en intégralité. Bonne écoute !

  • Vidéo : fiche d’identité d’Olivier Minne
  • Audio : interview complète

Vidéo et audio : © RMC

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics