Mise en page 1

Olivier Minne raconte ses meilleurs souvenirs en 15 ans de Fort Boyard

Il a répondu à une série de questions de France 2

Publié le lundi 10 juillet 2017 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Vidéos et audios 2017.

        

Cela n’aura échappé à personne, cette saison, Olivier Minne fête ses 15 ans à la tête de Fort Boyard. L’occasion pour lui de répondre à une série de questions sur ses meilleurs souvenirs depuis son arrivée en 2003. Retour sur ses réponses en vidéo et avec un résumé écrit pour ceux qui préfèrent le lire.

SON ENDROIT PRÉFÉRÉ SUR LE FORT

C’est pour Olivier l’antre du Père Fouras, un endroit « magique », en bazar, mais qui « a de la gueule ».

UN SECRET SUR LE PÈRE FOURAS

Pour Olivier, c’est quelqu’un de très proche, qu’il considère comme un membre de sa famille.

L’ÉPREUVE QUI LUI FAIT PEUR

Il n’a pas peur des araignées, mais il préfère « les garder à bonne distance ».

L’ÉPREUVE QUI LE FAIT RIRE

Celle de Willy Rovelli.

L’ÉPREUVE DU CONSEIL OÙ IL EST IMBATTABLE

Il y en a une sur laquelle Olivier se dit bon, c’est celle du papier qui brûle.

LE PIRE PLAT DE WILLY

Le plat suédois à base de harengs fermentés. Olivier juge ce plat « épouvantable ».

SON HABITANT DU FORT PRÉFÉRÉ

Olivier refuse d’en choisir un, il les apprécie tous.

UN RITUEL AVANT LE TOURNAGE

Il se tape dans la main avec Passe-Muraille ou Passe-Partout. « On check juste avant que le tournage ne commence ».

UN RITUEL APRÈS LE TOURNAGE

Il retrouve son compère le Père Fouras pour parler des choses de la vie et de l’amitié.

SON PLUS BEAU SOUVENIR SUR LE FORT

La participation de la comédienne Marthe Villalonga en 2006, l’une des candidates les plus âgées depuis la création du jeu. Âgée de 74 ans, elle avait réussi le saut à l’élastique.

SON MOMENT PRÉFÉRÉ SUR LE FORT

Le moment où les boyards tombent dans le puits et que l’équipe va pouvoir les ramasser, car cela veut dire qu’elle a réussi et « c’est toujours un moment de grande joie ».


© 2017 - France Télévisions / Christophe Kechroud et Céline Boidin-Lounis

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics