Mise en page 1

On a lu (et aimé !) Fort Boyard Magazine n°1

La rédaction a (enfin !) réussi à se procurer un exemplaire du magazine et vous fait partager son avis. Positif.

Publié le samedi 6 juillet 2013 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication dans la rubrique Produits dérivés.

        

Après quelques numéros édités sous la houlette du Monde des ados (groupe Le Monde), c’est cette fois-ci au groupe Mondadori via son titre phare Télé Poche que la franchise Fort Boyard a été confiée en 2013. A en croire l’éditeur, ce hors-série pourrait devenir un magazine à part entière, qui sortirait chaque trimestre. Pour cela, le succès doit être au rendez-vous.

Ce n’est pas la première émission de télévision que Télé Poche adapte en magazine. Des chiffres et des lettres est un vrai succès, et la version de SLAM sortie il y a quelques jours emprunte le même chemin. Fort Boyard obtiendra-t-il le graal ? A la rédaction, en tout cas, on le souhaite. Décryptage de Fort Boyard Magazine numéro 1.

JPEG - 384.2 ko

On joue comme à la télé

Le principe du magazine repose, comme à la télévision, sur une aventure à suivre durant 38 pages. C’est grâce aux Intrépides incarnés par Achille, Léo, Nina, Stéphane et Zoé que le lecteur est invité à jouer.

Première étape : 36 défis sont proposés aux six candidats durant cinq aventures : Au poil sur le thème des animaux, Noir, c’est noir sur le thème de l’obscurité, La tête dans les nuages qui propose des défis aériens, et enfin A l’abordage qui est une aventure sur le thème des pirates. Les thèmes liés à Fort Boyard sont bien présents, on croise notamment le Père Fouras à chaque fin d’aventure ou encore dans sa vigie, ainsi que les animaux familiers de l’émission comme les araignées, et bien d’autres choses encore.

JPEG - 207.3 ko

Une fois ces cinq aventures réalisées et donc potentiellement cinq indices remportés, direction la salle du conseil pour affronter les Maîtres du Temps dans cinq duels : Les poids, Les baguettes afin de former le mot B-O-Y-A-R-D avec des dés, L’aquarium où il ne faut pas faire couler le verre, ou encore Les billes de couleur ou Awalé. Pour l’occasion, l’épreuve de La colonne du libraire qui fait son retour cette saison 2013 a été adaptée en duel dans le magazine. La réussite de ces duels est déterminante car elle permet au joueur de remporter 10 000 point à chaque victoire dans le comptage final.

JPEG - 187.4 ko

C’est enfin le moment de découvrir la salle du trésor, où vous attentent de pied ferme Félindra et ses tigres. A partir des indices remportés dans les cinq aventures précédentes et éventuellement en faisant des sacrifices (-1 000 points à chaque fois, cinq maximum), il faut découvrir le mot-code. En cas de réussite, une grille de calcul permet de déterminer le score du joueur, jusqu’à 60 000 points.

Dans le prochain numéro, sachez que vous pouvez être un personnage de l’aventure. Il faut pour-cela renvoyer le bulletin en page 9 avec une photo et une courte bio. Vous serez peut-être le ou la prochaine à tenter les épreuves de Fort Boyard dans le magazine ! Bonne chance à vous.

16 pages de bonus pour les amoureux du fort

Le magazine propose en page 6-7 une visite des lieux. La plateforme hélico, le repaire des tigres ou encore l’emplacement de la laverie, nouvelle épreuve du cru 2013, n’auront plus aucun secret pour vous. Et pour ceux qui veulent tout savoir sur l’origine du fort Boyard, de Louis XIV à Jacques Antoine, ils se régaleront des nombreuses explications fournies dans l’histoire du fort (pages 32-33).

JPEG - 206.7 ko

L’univers de l’émission est lui aussi bien traité, avec deux pages sur les personnages de Fort Boyard (16-17), deux autres sur les animaux du fort (pages 24-25), avec également des confessions d’anciens candidats tels Miss France 2011 ou encore Elodie Varlet, qui incarne Estelle dans Plus Belle la Vie (pages 40-41).

JPEG - 246.9 ko

Deux pages, celles 52 et 53, sont elles consacrées aux coulisses, à l’envers du décor de l’émission. Vous saurez tout sur les décors justement, le Père Fouras, le restaurant du fort ou encore l’incendie qui a détruit cinq cellules en 1996. Pour conclure, les pages 60 et 61 font les comptes, en donnant les chiffres du fort : 268 épisodes tournés pour la France, 38 personnages depuis 1990, 300 kilos d’argile utilisées dans la cellule de Lady Boo, le Père Fouras propose ici ses indiscrétions.

JPEG - 152.1 ko

Un jeu de l’oie à détacher

Cerise sur le gâteau, le jeu de l’oie à détacher (et au verso un labyrinthe et un jeu des 5 erreurs) reprend le principe habituel, customisé aux couleurs du fort, avec Boyards, cellule interactive, serpents ou tuyau transparent. Seul bémol, ne vous attendez pas à pouvoir jouer avec le dé à découper : d’une part ça abime le plateau, d’autre part sa solidité reste à démontrer...

JPEG - 205.1 ko

En conclusion

La rédaction de Fort Bavard recommande chaudement l’achat du premier numéro de ce Fort Boyard Magazine, disponible depuis hier chez la plupart des libraires au prix de 3,90€. Et ça les vaut. Les images sont belles, les jeux sont richement illustrés et l’univers du fort est là bien respecté. On attend avec impatience le n°2, dans lequel une interview d’Olivier Minne ou du Père Fouras ne sera pas de trop. Ils pourront replacer la rubrique Portrait de pirate, qui ne présente que peu d’intérêt dans un magazine sur le fort.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics