Mise en page 1

Passe-partout et Alain voudraient faire entendre leur voix !

Par Isabelle Morand, Télé Star, été 1990

Publié le samedi 29 juillet 2006 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication dans la rubrique Dans la presse en 1990.

        

« Nous menons la vie de tout le monde et ne sommes pas moins capables que les « grands » de faire du sport ou de tourner pour la télévision... » André Bouchet alias Passe-Partout (24 ans, 1m34) et Alain Prévost (37 ans, 1m28), l’affirment : rien ne les différencie des autres, d’autant que, grâce à Fort Boyard, « les gens oublient notre handicap, nous parlent plus facilement ».

C’est par l’Association des personnes de petite taille dont ils sont membres, qu’ils ont été contactés pour participer à l’émission. « Nous avons été choisis surtout parce que nous sommes sportifs tous les deux. » André-Passe-Partout pratique la natation et le ski ; il a aussi profité du Fort pour découvrir le saut à l’élastique. Alain, lui, a été lutteur avant de devenir catcheur professionnel dans l’écurie « Flesh Cordon ». Electronicien, Alain n’a jamais pu trouver de travail en raison de sa taille ; il est gardien d’une salle de sport à Bolbec, près du Havre. André, lui, a abandonné son métier de comptable pour se consacrer à la comédie : « Je tente ma chance tout en ayant conscience des difficultés qui m’attendent. Si l’on m’engage, c’est en raison de ma taille, mais je ne veux pas accepter n’importe quel emploi. J’ai déjà refusé des rôles trop « voyeurs » ou qui donnaient une fausse image de moi et des personnes de petite taille en général. »

LEUR REVE : UN VRAI ROLE AU CINEMA

Pour les deux compères, Fort Boyard n’était pas une première expérience. Alain tient fréquemment le rôle du « petit » Philippe Gildas dans les sketches de Karl Zéro sur Canal+. André, lui, a figuré dans le clip de Mylène Far-mer, « Tristana », et quelques émissions de Patrick Sébastien. Il partage la vie de Stella, une autre personne de petite taille, qui fut figurante dans « Wiliow », le film de Ron Howard.

Tous deux souhaitent se produire au cinéma, à la télévision, enthousiasmés par leur participation aux deux premières saisons du jeu d’Antenne 2 : « L’équipe nous a vraiment très bien accueillis. Ni réflexions, ni regards déplacés, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas ailleurs. On est partants pour une troisième édition, tout en souhaitant que nos personnages évoluent un peu. C’est assez frustrant de ne jamais parler ! » Partenaires à l’écran, copains à la ville, André et Alain débordent de vitalité, d’enthousiasme... et d’un humour à toute épreuve. La phrase préférée d’André, empruntée à Coluche, n’est-elle pas : « Peu importe la taille, l’essentiel c’est que les pieds touchent par terre... »

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics