Mise en page 1

Sarah Lelouch : « Mon fantasme : Koh Lanta »

Par Hasna Zekhnini, Télé Poche, 11 juillet 2005

Publié le mercredi 2 août 2006 par Aurélien LECACHEUR - Directeur de la publication dans la rubrique Dans la presse en 2005.

        

Les épreuves les plus ardues, les aventures les plus insolites, Sarah Lelouch nous fait visiter son Fort Boyard : Suivez le guide.

C’est la troisième année que vous coanimez « Fort Boyard », vos sentiments ?

De l’émotion, de l’amusement et du plaisir. Pour moi, c’est une récréation. Lorsque je la présente, je me sens en vacances.

Quelle est la plus grande difficulté ?

Être proche des candidats, arriver à sentir leurs peurs et leurs handicaps.

Qu’est-ce qui fait que le feeling passe bien entre Olivier Minne et vous ?

C’était une évidence. J’ai rencontré Olivier le jour du casting. On a appris à se connaître. On s’est trouvé beaucoup d’affinités. On sortait tous les deux d’une période difficile et cela nous a rapprochés. Nous sommes devenus amis. On s’aime profondément.

Quelles sont la cellule et l’épreuve les plus difficiles ?

En termes de cellule : « Le manolier », avec son pédalier au plafond, puis « La bobine » et sa corde infernale. Je les ai essayés et j’ai échoué. Pour l’épreuve, je dirais « Le saut à l’élastique intérieur ».

Les plus insolites ?

« Les perches », une cellule où trois candidats reconstituent un jeu de morpion au plafond et doivent grimper à des perches pour y arriver. L’épreuve la plus insolite ? « Les skis ».

Vos préférées ?

« Les cylindres » pour les cellules. Ça m’amuse de voir la tête des candidats hommes lorsqu’une candidate monte dessus. Mon aventure préférée : « Le saut à l’élastique extérieur ».

Face aux araignées et aux scorpions, comment réagissez-vous ?

Ces bêtes là ne m’effraient pas vraiment. Ma fille qui est venue sur le Fort a ramené un rat avec elle. Je n’ai pas eu de mal à jouer avec.

Quels ont-été les candidats les plus marquants ?

Bruno Vandelli courait comme un danseur sur le Fort. Cathy Chabot s’est montrée courageuse face aux serpents.

Nos lecteurs trouvent que l’émission ressemble à Koh Lanta, vos réactions ?

Ils trouvent des similitudes parce qu’il y a des épreuves et les mêmes sentiments de peur, de réflexion et de force. Mais moi, je ne trouve pas.

Justement, que pensez-vous de Koh lanta ?

Je suis fan ! C’est un peu mon fantasme. Je me dis que si je n’avais pas d’enfant et si je n’étais pas animatrice, j’aurais tenté l’aventure.

Si Fort Boyard s’arrêtait demain, que garderiez-vous comme souvenir ?

La plus belle expérience de ma carrière. C’est unique à vivre. Je souhaite à tous les animateurs télé de présenter un jour une émission de ce genre.

On vous voit peu à la télé, à quoi aspirez-vous ?

Je bosse beaucoup le reste de l’année. Je suis journaliste de formation. Je réalise des reportages et des émissions. Aujourd’hui, j’ai envie d’avoir un programme qui me ressemble. Je travaille sur une émission culturelle qui toucherait à la musique et au cinéma.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics