Mise en page 1

[VIDEO] Disparition de J. Antoine, créateur de Fort Boyard

Publié le vendredi 14 septembre 2012.

        

On lui doit La Chasse aux trésors, La Tête et les jambes, L’Académie des neuf, La Piste de Xapatan, Le Schmilblick, Les jeux de 20 heures, Tournez manège et bien évidemment Fort Boyard.

A 88 ans, le créateur et producteur Jacques Antoine s’en est allé. Il aura, durant toute sa carrière, marqué l’histoire de la télévision française et francophone même. Il emportera avec lui son génie phénoménal et sa capacité de divertissement hors du commun, mais nous laissera avec nos souvenirs et des étoiles plein les yeux puisqu’il aura réussi à marquer chaque génération de téléspectateurs.

Fort Boyard était d’ailleurs pour lui sa plus belle création, sa « grenouille d’or » comme il l’appelait en utilisant comme métaphore la « chasse à la grenouille ». L’homme à la pipe, comme on le surnommait, était d’ailleurs venu dans la forteresse pour la dernière fois en 2009 durant le tournage de quelques émissions de la 20e saison, dont la spéciale anciens animateurs.

La radio n’a pas eu de secret pour lui, par ailleurs, avec des émissions comme Vous êtes formidables et Histoires extraordinaires. S’il a également été le directeur des programmes de Télé Monte-Carlo de 1963 à 1977, Jacques Antoine s’est aussi illustré dans la rédaction de scénarii de quelques films dont La Vache et le prisonnier en 1959, avec Fernandel, adapté de son roman Une histoire vraie.

Pour rendre hommage à ce créateur de génie, Fort Bavard vous propose de visionner une web-tv spéciale qui lui est dédiée, elle contient une interview inédite de Jacques Antoine réalisée le 18 avril dernier, une des dernières qu’il est accordé.


Au revoir Jacques Antoine, l’interview inédite par FortBavard

Fort Bavard vous invite aussi à (re)découvrir le portrait de Jacques Antoine (Cliquez ICI), publié il y a trois ans, pour se souvenir de ce grand monsieur.

Bon vent à vous, cher Jacques Antoine, et merci pour tout...

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics