Mise en page 1

« Je découvre Fort Boyard » (Métive éditions)

C’est le dernier né des produits dérivés sur le monument et le premier de l’année 2016

Publié le mercredi 6 avril 2016 par Guillaume COMONT - Rédacteur en chef dans la rubrique Produits dérivés.

        

Le 28 octobre dernier, sortait un calendrier éphémère à l’image de l’émission. Cette fois, c’est un petit livre sans prétention, sorti le 18 mars dernier, qui ravira les fidèles de l’émission, mais aussi toutes les personnes curieuses d’en savoir plus sur la formidable épopée du fort Boyard.

Attention toutefois, si l’ouvrage semble ne pas payer de mine au premier coup d’oeil (tout juste 55 pages), il ne faut pourtant pas se fier aux apparences, car cette découverte de Fort Boyard s’avère bien plus palpitante qu’on ne pourrait le croire.

D’abord parce que le livre a un atout qu’il faut souligner d’emblée : il est illustré par de très nombreux documents et photographies, dont beaucoup sont inédits. L’ensemble du livre est d’ailleurs imprimé sur un papier d’excellente qualité (et c’est de plus en plus rare pour ce genre de livres). Les pages glacées nous offrent de beaux contrastes et nous permettent d’admirer toutes les facettes de la forteresse, que ce soit avec des plans d’époque ou des photographies. Éric Buron, directeur de production du jeu, a offert à l’auteur un nombre appréciable de clichés du Fort pris sous toutes ses coutures (terrasse, vigie, passerelle intérieure, cuisine, plateforme extérieure...) et qui rendent le propos encore plus agréable. Tous sont légendés précisément, un détail qui a son importance quand on sait que les éditeurs ne permettent plus toujours ce luxe, se moquant bien des règles les plus élémentaires de leur profession.

De son côté, le récit qui accompagne les illustrations est lui-même efficace. L’auteur ne se perd pas en détails inutiles. Il évoque l’essentiel, sans jamais tomber toutefois dans la simplicité du propos. Le lecteur n’est jamais noyé dans un trop grand nombre de détails techniques. Si bien que le livre s’adresse aussi bien aux passionnés qu’à un public moins averti, y compris aux jeunes enfants fascinés par le monument et son histoire.

Certains diront qu’il s’agit là d’une énième histoire. Il est vrai qu’en 2009, Thierry Sauzeau sortait déjà une Petite histoire de Fort Boyard (Geste éditions) à petit prix. Nous répondrons toutefois à cette critique très simplement. Le propos de Thierry Sauzeau était beaucoup plus technique et détaillé, s’adressant ainsi à un public plus exigeant. Les illustrations étaient aussi bien moins nombreuses malgré un espace réservé dans l’ouvrage de poche. Ce nouvel ouvrage, de belles dimensions, ne vous coûtera que 4,90 €... Il n’y a donc pas de risque à se le procurer et à le conserver en bonne place pour se rafraîchir de temps en temps la mémoire.

Par ailleurs, on sent au fil des pages - et les photos aident beaucoup à cela - que l’auteur est un passionné qui a voulu rendre grâce au monument, en ne sacrifiant aucun grand moment de son histoire. C’est que David Canard n’en est pas à son coup d’essai, ses ouvrages sur l’île de Ré, entre autres, ont attiré l’attention de nombreux lecteurs, au point d’être récompensés.

À cet effet, la renaissance du monument au XXe siècle n’est pas oubliée. Les Aventuriers sont bien sûr évoqués, ainsi que La Chasse au Trésor. Mais les pages parmi les plus passionnantes sont celles qui nous offrent les témoignages riches et instructifs d’Éric Buron, incontestable amoureux et infatigable défenseur du lieu, et de la Bohémienne Marie Journel (Pecquery), qui n’accepte que très rarement d’accorder des interviews et qui se livre ici sans fars.

Même pas une petite critique négative nous direz-vous ? Les seules petites coquilles se trouvent dans le texte : Cendrine Dominguez se voit affublée d’un « S » qui fait mal aux yeux (p. 54). L’anecdote du bain-de-soleil de Brigitte Bardot sur la terrasse du Fort est reprise alors qu’elle n’apparaît pourtant pas dans le film Le repos du guerrier (p. 42). Enfin, on ne sait pas d’où vient ce chiffre de 1 100 émissions, alors que les 1000 émissions ont été dépassées en 2004 (spéciale 1000e et 15 ans diffusée en juillet 2004 sur France 2) et que depuis, avec en moyenne dix émissions par an, la France à elle seule a réalisé plus de 100 nouveaux épisodes. Si on y ajoute les productions étrangères, on dépasse largement les 1 100 émissions mentionnées.

Qu’importe, ce sont des petits détails auxquels seuls les avisés que nous sommes prêteront réellement attention. Dans le fond, ce qui compte, c’est que l’auteur réalise un travail certes sans prétention, mais bien documenté. La fin de l’ouvrage propose d’ailleurs une bibliographie, certes sommaire, mais efficace et dont la majorité des titres ont une place de choix dans la bibliothèque de nous autres passionnés. On soulignera aussi l’honnêteté de l’auteur qui remercie, outre la production du jeu, « les rédacteurs des nombreux sites internet consacrés au Fort et au jeu télévisé ». Une preuve de plus de la sincérité de cet auteur et de la modestie de sa démarche, qu’on ne peut que louer.

Mais ne comptez pas sur nous pour en dévoiler plus ! Il faudra vous procurer l’ouvrage pour découvrir les nombreux trésors que recèlent ce petit, mais décidément très convaincant, ouvrage.

Allez, comme nous sommes d’humeur généreuse, nous vous offrons quelques visuels de l’ouvrage pour vous permettre de vous faire une idée plus précise.

Cliquez sur les vignettes ci-dessous pour voir les images en grand format.

JPEG - 185.1 ko
JPEG - 190.4 ko
JPEG - 283.6 ko
JPEG - 236 ko

Avis général de la rédaction : Si le sujet pouvait paraître peu original à la base, l’ouvrage parvient pourtant à nous surprendre grâce à la qualité de ses illustrations, toutes très bien choisies et commentées, mais aussi par la simplicité et la clarté de son propos, permettant à tout un chacun de revivre la magnifique épopée de Boyard. Au final, on pourrait résumer ce livre sous cette formule publicitaire d’antan : « Petit, mais costaud ».

Note de la rédaction : 18/20

Mention de la rédaction : Très Bien

JPEG - 311.3 ko

« Je découvre Fort Boyard »
David Canard
Éditions Métive
56 pages
24 x 0,4 x 16,6 cm
4,90 € TTC
Sorti le 18 mars 2015


Visuels : © Métive

Numérisations : © www.fortboyard.net

Site de l’éditeur : Métive (Geste Éditions)

Site de l’auteur : www.davidcanard.com

Les visuels numérisés par Fort Bavard sont présents dans l’article à titre d’illustration et uniquement dans le but de promouvoir le produit sans aucune contrepartie. Ils appartiennent à leur auteur respectif et peuvent être retirés sur simple demande adressée à la rédaction du site (formulaire de contact) en précisant l’adresse de l’article et les visuels concernés.

Laisser un commentaire




Fort Bavard est un site propulsé par SPIP 3.0.17
Statistiques par et Google Analytics